GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 20 Mai
Samedi 21 Mai
Dimanche 22 Mai
Lundi 23 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 25 Mai
Jeudi 26 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Vers un «partenariat stratégique» entre l'Iran et la Chine

    media Le président iranien Hassan Rohani (g) et le président chinois Xi Jinping à Téhéran, samedi 23 janvier. Reuters

    Xi Jinping effectue la première visite en Iran d'un président chinois depuis 14 ans, une semaine après le début de la mise en oeuvre de l'accord nucléaire conclu entre l'Iran et les grandes puissances, dont la Chine, et qui prévoit la levée d'une partie des sanctions internationales contre Téhéran.

    Avec notre correspondant à TéhéranSiavosh Ghazi

    Le président Hassan Rohani et son homologue chinois se sont mis d'accord pour négocier un document pour établir un « partenariat stratégique » de 25 ans entre les deux pays. Le président Rohani a même ajouté que les deux pays avaient évoqué le projet de « porter le niveau des relations [économiques] à un niveau de 600 milliards de dollars dans dix ans ».

    Ces dernières années, la Chine a maintenu des liens économiques et commerciaux étroits avec l'Iran, mais la fin des sanctions va permettre de donner un coup de fouet aux relations économiques et commerciales entre les deux pays.

    Pékin est le premier client du pétrole iranien et les échanges commerciaux entre les deux pays ont atteint 52 milliards de dollars en 2014. Selon les médias iraniens, 36% du commerce extérieur de l'Iran s'effectue avec la Chine.

    Enfin, le président chinois a également salué le rôle constructif de l'Iran dans la région. Une déclaration qui ne devrait pas plaire à l'Arabie saoudite, grande rivale régionale de l'Iran.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.