GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Aujourd'hui
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: une mosquée chiite visée par un attentat meurtrier

    media Situation de la mosquée de l'imam Rez, à al-Ahsa, en Arabie saoudite. Google Maps

    Un attentat a été mené ce vendredi 29 janvier contre une mosquée chiite dans l'est de l’Arabie saoudite. Il a fait au moins quatre morts et une vingtaine de blessés, selon un bilan officiel communiqué par le ministère de l'Intérieur du royaume.

    L’attentat-suicide a visé la mosquée de l'imam Reza, située à al-Ahsa, dans la province pétrolifère de l'Est. C’est là que la compagnie Aramco, la plus grande compagnie pétrolière du royaume, possède des installations.

    Selon le ministère saoudien de l'Intérieur, les forces de sécurité ont empêché deux kamikazes d'entrer dans la mosquée. Le premier s'est fait exploser, tuant quatre personnes ; le second a été arrêté par les forces de sécurité après une fusillade. Un autre témoin a fait état d'un troisième assaillant qui aurait réussi à prendre la fuite.

    Deux cents fidèles se trouvaient à l'intérieur de la mosquée au moment de l'attaque. Des rescapés ont affirmé qu'un des assaillants avait actionné sa charge dans la cour de l’édifice religieux. L'autre est entré dans le bâtiment, mais a été maîtrisé par des jeunes fidèles et remis à la police.

    Si l'attentat n'a pas été revendiqué, les conditions dans lesquelles il s'est déroulé ressemblent à de précédentes attaques menées par les jihadistes sunnites de l'organisation Etat islamique. Leur leader, Abou Bakr al-Baghdadi, avait récemment appelé à frapper le royaume saoudien. Les partisans du mouvement terroriste tiennent les chiites pour des hérétiques qu'il faut éliminer.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.