GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Aujourd'hui
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: vers une zone de prière mixte au Mur des Lamentations

    media La nouvelle zone de prière au Mur des Lamentations ne devrait voir le jour que dans deux ans. AFP PHOTO / THOMAS COEX

    Le gouvernement israélien a approuvé ce dimanche 31 janvier la création d'une zone de prière distincte au Mur des Lamentations pour les juifs non orthodoxes et les « Femmes du Mur » qui entendent pratiquer leur religion sur un pied d'égalité avec les hommes. Dans la zone orthodoxe, hommes et femmes continueront de prier séparément.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    C'est une décision qualifiée d'historique dans les milieux religieux en Israël. Et pourtant, elle ne fait pas l'unanimité. Loin de là même. La plupart des ministres des partis religieux du gouvernement israélien ont voté contre.

    Ezrat Yisrael – c’est le nom de la nouvelle zone de prières – ne devrait voir le jour que dans deux ans. Située au sud de l'actuelle esplanade du Mur des Lamentations, elle permettra les prières mixtes hommes et femmes, et aussi pour ces dernières le port du châle de prières et des phylactères.

    « La décision du gouvernement au sujet de la troisième esplanade de prière près du Mur des Lamentations est une très bonne décision à mes yeux, estime Peggy Cidor, une militante féministe. Ça permet aux juifs des courants libéraux de lire des prières dans lesquelles hommes et femmes prient ensemble et de leur donner un accès acceptable, respectable alors qu’ils étaient jusqu’à présent obligés de se cacher ou d’aller dans des coins où personne ne pouvait les voir. »

    Mais tout n'est pas joué. Les députés ultra-orthodoxes s'opposent à ce projet, et le ministre des Cultes a d'ores et déjà indiqué qu'il avait l'intention d'en bloquer le financement.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.