GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Août
Samedi 20 Août
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Aujourd'hui
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Crise des réfugiés syriens: le roi Abdallah de Jordanie appelle à l'aide

    media Le roi Abdallah II lors de son entretien avec la BBC, le 1er février 2016. BBC News

    La Jordanie atteint le point de rupture en termes d'accueil des réfugiés syriens : c'est ce qu'a déclaré le roi Abdallah de Jordanie à deux jours d'une conférence des donateurs qui doit être organisée à Londres. A ce jour ce sont des centaines de milliers de réfugiés qu'accueille la Jordanie, un poids très lourd pour ce pays dépourvu de ressources naturelles. Dans un entretien accordé à la BBC, le roi de Jordanie demande aux pays occidentaux une aide financière supplémentaire, afin de faire face à ce fardeau.

    La guerre en Syrie continue à provoquer l'afflux en Jordanie de milliers de réfugiés. Ils sont plus d'un million désormais dans le royaume hachémite, estiment les autorités.

    Selon le roi Abdallah II interrogé par la BBC, la Jordanie a atteint le «point de rupture» : «25% de notre budget est consacré entièrement à la gestion des réfugiés, et cela depuis plusieurs années. La communauté internationale a demandé à la Jordanie de participer au combat contre le terrorisme, et nous n'avons jamais refusé ! Maintenant c'est notre tour d'appeler à l'aide, et vous ne pouvez pas nous refuser cette aide.
    Aux yeux des Jordaniens, le point de rupture a été atteint. Les Jordaniens ont du mal à trouver des emplois, il y a également la pression sur les infrastructures, sur le système éducatif, sur le systeme de santé. Les Jordaniens essaient de continuer à vivre normalement. Mais je pense que tôt ou tard, le barrage va céder
    ».

    La crise syrienne a coûté au pays plus de 6 milliards et demi de dollars depuis 2011, et l'économie menace de s'effondrer. Le roi Abdallah compte sur la conférence des donateurs jeudi 4 février à Londres pour alléger le fardeau financier que représentent les réfugiés syriens, des réfugiés qu'Amman ne sera bientôt plus en mesure d'aider.
     

    Selon les Nations unies, la Jordanie accueille quelque 630 000 réfugiés syriens, pour une population d'un peu moins de dix millions d'habitants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.