GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Nouvel accès de violence à Jérusalem

    media La police israélienne sécurise les lieux où s'est produite l'attaque à Jérusalem, Porte de Damas. REUTERS/Ronen Zvulun

    La violence semble avoir franchi un cap à Jérusalem. Selon la police israélienne, trois Palestiniens ont attaqué simultanément des gardes-frontières à l’entrée de la vieille ville ce mercredi. Une garde-frontière a été tuée et une autre blessée. Les assaillants, âgés d'une vingtaine d'années, ont été abattus. Le mode opératoire semble relativement nouveau.

    L’ambiance est tendue Porte de Damas, une des entrées à la vieille ville de Jérusalem. Nous sommes dans la partie orientale, occupée par Israël. De nombreux Palestiniens sont massés près du lieu de l’attaque. Ils sont tenus à distance par des gardes-frontières israéliens, patrouillant sur des chevaux.

    Selon Micky Rosenfeld, le porte-parole de la police israélienne, trois Palestiniens s’en sont pris à deux femmes gardes-frontières avant d’être abattus. Ils disposaient apparemment de plusieurs armes : « Ici Porte de Damas trois terroristes ont utilisé différentes armes, couteau et arme à feu. Ils ont tiré. Une de nos femmes policières a été poignardée, l’autre atteinte par balle. Le périmètre est clos. Nos unités sont en train de faire exploser deux engins explosifs qui n’ont pas été activés. Je parle de deux engins artisanaux. Ce n’est pas la première fois qu’on trouve ce genre d’engins dans les récentes attaques. Mais c’est tout de même relativement nouveau. C’est une menace nouvelle à laquelle nous devons faire face ».

    Les attaques de Palestiniens contre des Israéliens, le plus souvent menées contre des forces de l’ordre ou des colons, sont pratiquement quotidiennes depuis octobre dernier. Mais il est rare qu’elles soient menées par plusieurs assaillants en même temps et avec plusieurs types d’armes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.