GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 2 Décembre
Samedi 3 Décembre
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Irak: un mur pour protéger Bagdad du groupe Etat islamique

    media Les forces de sécurité irakiennes au check-point entre le quartier de Jaderiyah à Bagdad et le quartier de Dora, dans le sud de la capitale. SABAH ARAR / AFP

    Les autorités irakiennes sont en train d'ériger un système de défense de 300 km de long autour de Bagdad, pour contrer la menace de l'organisation Etat islamique.

    Les travaux ont commencé il y a près d’une semaine. Le système de défense que les autorités irakiennes ont commencé à construire pour éviter les attaques terroristes comprend un mur d’enceinte en béton long de 300 km, une tranchée, des tours de contrôle, des caméras de surveillance et des détecteurs d’explosifs.

    Selon les responsables de la sécurité, la construction sera effectuée en deux phases. La priorité est donnée aux zones situées au nord et à l'ouest de Bagdad, au-delà desquelles se situent les territoires contrôlés par les jihadistes de l'organisation Etat islamique. Les travaux ont d’ailleurs commencé à Al Soubaïhat, 30 km à l'ouest de la capitale, ce qui permettra de l'isoler de Falloujah qui a été à plusieurs reprises aux mains des jihadistes.

    A l'issue de la première phase de construction, qui doit durer six mois, la moitié des points de contrôle à l'intérieur de Bagdad seront retirés. Mais les murs et les barrières situés autour de la « Zone verte », la zone des ambassades et des affaires, seront maintenus. Sur les réseaux sociaux, certains Irakiens se moquent de la décision du gouvernement qu'ils accusent de vouloir protéger les membres du régime et leurs familles et d'abandonner le reste du pays à son triste sort.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.