GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 21 Juillet
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Arabie saoudite: 20 pays procèdent à des exercices militaires inédits

    media Le ministre de la Défense saoudien, Mohammed ben Salman, a mis en place, en décembre dernier, une coalition de 34 pays musulmans pour combattre le terrorisme dans la région. REUTERS/Saudi Press Agency

    Des forces armées de 20 pays étaient attendues dimanche dans le nord de l'Arabie saoudite pour « les plus importantes » manœuvres jamais organisées dans la région, a annoncé Riyad, chef de file d'une « coalition islamique antiterroriste » formée en décembre dernier. Un cran supplémentaire dans le climat de tension dans cette région prête à l’implosion.

     Avec notre correspondante à Riyad,  Clarence Rodriguez

    Ces manœuvres militaires baptisées Tonnerre du Nord sont situées à la frontière entre l’Arabie saoudite et l’Irak. Le centre de commandement est basé à Riyad.

    Vingt pays y participent, dont le Pakistan, la Malaisie, l’Egypte, les pays du Golfe, entre autres. Ils sont tous membres de la « coalition islamique antiterroriste » mise en place en décembre dernier par Mohammed ben Salmane, le jeune ministre saoudien de la Défense.

    Si le début et la durée des manœuvres n’ont pas encore été précisés, en revanche, des experts basés ici à Riyad affirment qu’il s’agit des plus importants exercices militaires jamais effectués dans la région. Entre 150 000 et 250 000 hommes des forces terrestres, navales et aériennes, seraient actuellement déployés le long de la frontière.

    → A lire aussi : Turquie et Arabie saoudite veulent s'impliquer davantage en Syrie

    Un signe fort adressé par tous ces pays impliqués dont l’objectif avoué est de préserver la sécurité de la région. Une façon aussi pour l’Arabie saoudite d’affirmer sa politique d’autonomisation vis-à-vis des Etats-Unis.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.