GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Dimanche 20 Mai
Lundi 21 Mai
Aujourd'hui
Mercredi 23 Mai
Jeudi 24 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Inde: cinq morts du virus Nipah, des dizaines de personnes en quarantaine (officiel)
    • En raison d’un mot d’ordre de grève national, les antennes de RFI et la mise à jour de nos sites peuvent être perturbées ce mardi
    Moyen-Orient

    La Suisse représentera l'Arabie saoudite en Iran et vice versa

    media Depuis l’arrivé au pouvoir du roi Salman (c) , le royaume a durci sa politique vis-à-vis de son grand rival l'Iran. La Suisse sera désormais l'intermédiaire entre les deux pays. REUTERS/Bandar al-Jaloud/Saudi Royal Court/Handout

    La Suisse représentera les intérêts de l'Arabie saoudite en Iran et ceux de l'Iran en Arabie saoudite après la rupture des relations diplomatiques entre les deux pays. De tout temps, la Suisse est habituée à faire office d’intermédiaire diplomatique dans ce genre de situation.

    Avec notre correspondant à Genève,   Laurent Mossu

    C’est un rôle que la Suisse remplie régulièrement depuis 1870 lorsqu’elle joua, pour la première fois, les intermédiaires en l'occurence entre la France et la Prusse.

    Voilà donc Berne appelé à représenter les intérêts de l’Arabie saoudite en Iran et ceux de l’Iran en Arabie saoudite. La rupture des relations diplomatiques entre Téhéran et Riyad est récente, elle date de janvier dernier. Aussitôt les deux capitales se sont tournées vers Berne pour mandater la confédération.

    Tout s’est conclu lors de la visite du ministre suisse des Affaires étrangères, Didier Bukhalter à Riyad, ce dimanche. Les modalités de l‘opération restent à définir, mais la décision diplomatique de principe est prise.

    Le mandat de bons offices consiste à assurer les services de base essentiels comme la délivrance de visas. C’est aussi le seul canal de communication restant entre les deux pays concernés.

    Berne a une longue expérience en la matière. Ne faisant partie ni de l’Otan ni de l’Union européenne, n’ayant aucun passé colonial, la Suisse est sollicitée de toutes parts et a travaillé aussi bien pour les Etats-Unis que la Russie, l’Egypte ou Cuba pour ne mentionner que quelques-uns de ses mandataires.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.