GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
Mardi 30 Août
Aujourd'hui
Jeudi 1 Septembre
Vendredi 2 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: des convois humanitaires parviennent à des villes assiégées

    media Des rebelles escortent des convois du Croissant rouge syrien vers Foua et Kfayara, dans la province d'Idleb, le 17 févirer 2016. REUTERS/Ammar Abdullah

    Une aide alimentaire et médicale a été distribuée, mercredi 17 février, à des milliers de personnes dans plusieurs villes de Syrie, assiégées par les troupes gouvernementales ou les rebelles. Cette opération est la première assistance humanitaire depuis l'accord de Munich, qui a exigé un accès immédiat aux civils en détresse en Syrie.

    Avec notre correspondant à BeyrouthPaul Khalifeh

    Un premier convoi, composé de 35 camions, chargés de milliers de sacs de farine, de rations alimentaires, et de médicaments, est entré dans la ville de Moadamiyyat al-Cham, tenue par les rebelles au sud de Damas. L’aide a été distribuée par le Croissant rouge syrien aux 40 000 habitants, qui vivent dans des conditions difficiles depuis des années.

    Un convoi similaire est entré à Madaya et Zabadani, deux villes encerclées par l’armée syrienne et le Hezbollah libanais, à l’ouest de Damas, non loin de la frontière avec le Liban. Les rebelles ont à leur tour autorisé l’entrée d’une douzaine de camions à Foua et Kfayara. Ces deux localités, situées dans la province d’Idleb, au Nord, sont assiégées depuis plus d’un an par des groupes islamistes.

    L’acheminement de convois dans la ville de Deir Ezzor, au nord-est, est plus problématique. Cette capitale de la province éponyme, en partie tenue par l’armée gouvernementale, est totalement encerclée par le groupe Etat islamique. L’aide y est envoyée par voie aérienne ou parachutée par des avions russes et syriens.

    L’opération humanitaire réalisée mercredi est une goutte dans un océan. Un rapport de l'ONU indique que plus d'un million de personnes manquent de nourriture, d'électricité et d'eau courante, dans 46 localités encerclées par les belligérants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.