GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Aujourd'hui
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    «Air Cocaïne»: l'Egypte veut extrader le Français qui a aidé les pilotes à fuir

    media Pascal Fauret et le copilote Bruno Odos le 15 août 2015 à Saint-Domingue, après leur condamnation à 20 ans de prison le 14 août. AFP PHOTO / ERIKA SANTELICES

    L'Egypte veut extrader le Français Christophe Naudin vers la République Dominicaine pour son implication dans l'évasion des deux pilotes français dans l'affaire dite « Air Cocaïne ». En mars 2013, les pilotes avaient été arrêtés et condamnés à 20 ans de prison pour trafic de drogue. Assignés à résidence, ils ont quitté Saint-Domingue et rejoint la France avec l'aide de Christophe Naudin. Selon son épouse, le parquet égyptien a ordonné samedi 27 février l'extradition du criminologue français. Les procédures devraient commencer dès aujourd'hui.

    Christophe Naudin est recherché par la justice dominicaine pour avoir aidé les deux pilotes français condamnés à des peines de prison pour traffic de drogue. Alors que Pascal Fauret et Bruno Odos avaient interdiction de quitter Saint-Domingue en attendant leur procès en appel, le spécialiste de la sûreté aérienne a organisé et supervisé leur fuite vers la France. Interrogé sur les raisons de son implication, Christophe Naudin affirme qu'il voulait sauver deux personnes condamnées à mort si elles étaient restées sur place.

    Sous le coup d'un mandat d'arrêt international

    La justice dominicaine, qui lui reproche d'avoir organisé la fuite des accusés, avait émis, fin novembre, un mandat d'arrêt international contre le criminologue français. Le 4 février 2016, Christophe Naudin est arrêté au Caire en vertu de ce mandat d'arrêt.

    Quant aux deux pilotes qu'il avait aidés à fuir, ils sont actuellement placés en détention provisoire par la justice française. Mais le 11 février dernier, la cour d'appel de Saint-Domingue a confirmé la condamnation à 20 ans de prison. Un mandat d'arrêt international pèse également sur eux, mais la France n'extrade pas ses ressortissants.

    Le comité de soutien de Christophe Naudin an appelle à Hollande

    « Nous demandons une audience au président de la République. Il n'y a que lui, que l'État français à un haut niveau, qui puisse intervenir auprès des autorités égyptiennes pour éviter une extradition qui pourrait être fatale à Christophe Naudin », a déclaré à l'AFP Christophe Lekieffre, président du comité de soutien.

    Le ministère français des Affaires étrangères a réagi ce dimanche dans un bref communiqué, prenant acte de la décision égyptienne « d'extrader » Christophe Naudin. « Nous suivons avec attention sa situation et continuerons d'assurer la protection consulaire en sa faveur », a indiqué le ministère.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.