GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Canada accepte un projet géant d'exportation de gaz de Petronas (gouvernement)
    Moyen-Orient

    Egypte: une présentatrice condamnée pour calomnie et atteinte à la vie privée

    media Riham Saïd, la présentatrice qui a provoqué la colère des Egyptiens en diffusant les photos intimes d'une jeune fille après son agression dans un centre commercial. Al Nahar TV

    Un tribunal correctionnel de Guizeh, en Egypte, a condamné une célèbre présentatrice de télévision à 18 mois de prison pour calomnie et atteinte à la vie privée. La présentatrice avait diffusé des images intimes volées sur le téléphone portable d'une jeune fille agressée dans un centre commercial. Elle peut interjeter appel et si sa demande est acceptée, la peine sera suspendue jusqu'à l'issue du nouveau procès.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    C'est la première fois qu'un tribunal égyptien prononce une telle peine pour calomnie et atteinte à la vie intime d'une jeune femme. Un jugement applaudit par une majorité d'Egyptiens qui estiment qu'il a valeur d'exemple.

    Il concerne la présentatrice télé la plus populaire en Egypte, Riham Saïd, célèbre pour ses émissions à scandale.

    Riham Saïd avait pris au bond l'affaire d'une jeune fille giflée par un homme dans un centre commercial et dont la vidéo avait fait le tour du Net. La présentatrice avait alors  pris le contrepied de l'opinion publique, scandalisée par l'agression. Durant une interview, elle avait pratiquement accusé la jeune fille d'avoir « allumé » l'homme par sa tenue indécente.

    Pire, elle a cherché à enfoncer la jeune fille en diffusant des photos volées sur son téléphone portable en régie durant son interview. On y voyait la jeune fille en bikini et dans des poses intimes avec son petit ami.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.