GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Territoires palestiniens: une députée du Fatah en lutte contre l'autoritarisme

    media Le Parlement palestinien à Ramallah (photo d'illustration).

    Une députée palestinienne vit depuis 10 jours maintenant enfermée dans le Parlement palestinien à Ramallah. Najat Abu Bakr a décidé d'investir jour et nuit le bâtiment après avoir été convoquée par la justice palestinienne pour un interrogatoire. Elle a accusé un ministre palestinien de corruption sans le nommer. La députée, membre du Fatah, le parti au pouvoir en Cisjordanie, refuse d'être entendue et argue de son immunité parlementaire. Elle dénonce les dérives de l'Autorité palestinienne.

    Avec notre correspondant à Ramallah, Nicolas Ropert

    Depuis le 25 février 2016, Najat Abu Bakr ne quitte plus l’enceinte du Parlement palestinien. La parlementaire du Fatah proteste ainsi contre sa convocation par le procureur général de l'Autorité palestinienne. La justice palestinienne lui demande de s'expliquer sur ses accusations de corruption portées contre un ministre palestinien. La député craint d'être arrêtée même si elle bénéficie, en théorie, de son immunité parlementaire.

    Depuis le bâtiment du Parlement palestinien en plein centre de Ramallah, elle dénonce les dérives autoritaires du pouvoir palestinien. Elle a ainsi apporté son soutien aux enseignants de l'Autorité palestinienne en grève depuis trois semaines et dont certaines manifestations ont été interdites. Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme ont apporté à Najat Abu Bakr leur soutien.

    Certains voient aussi dans cette procédure, une nouvelle tentative d'intimidation contre une voix dissonante au sein de l'Autorité Palestinienne. La députée serait proche de Mohammed Dahlan, l'opposant du président Mahmoud Abbas au sein du Fatah, exilé aux Emirats arabes unis depuis 2011.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.