GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Dimanche 25 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Iran: hommage appuyé du président Rohani au banni des médias Mohammad Khatami

    media Discours du président Hassan Rohani, le 7 mars 2016 à Yazd HO / IRANIAN PRESIDENCY / AFP

    Le président iranien modéré Hassan Rohani a rendu un hommage appuyé à l'ex-président réformateur Mohammad Khatami, lors d'un discours à Yazd (centre) diffusé en direct par la télévision, malgré l'interdiction faite par la justice aux médias de publier son nom ou sa photographie. Il prend ainsi le contre-pied des ultraconservateurs, à deux ans de la présidentielle.

    Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    C'est la première fois que le président Rohani rend un tel hommage à l'ex-président Khatami. « L'Iran n'oubliera jamais ses serviteurs, ceux qui ont œuvré pour la grandeur de l'Iran. Personne ne peut faire oublier leurs noms », a déclaré le président Rohani devant une foule importante qui criait « Vive Khatami ! Vive Rohani ! »

    La télévision d'Etat a baissé le son de la retransmission en direct pour ne pas diffuser les slogans. Mais des images et le son de ce discours ont été immédiatement diffusés sur les réseaux sociaux.

    Une décision de justice interdit aux médias de parler de Mohammad Khatami ou de publier des photos de lui. L'ancien président est accusé par une partie du pouvoir d'être l'un des instigateurs de la contestation de 2009, après la réélection de l'ex-président conservateur Mahmoud Ahmadinejad.

    Un discours qui dépasse le simple hommage

    Mohammad Khatami, très populaire, a joué un rôle central pour l'élection de Hassan Rohani lors de la présidentielle de 2013, et lors des récentes législatives qui ont permis aux réformateurs et modérés de revenir en force au Parlement.

    Avec sa déclaration, le président Rohani prépare le second tour des législatives, qui aura lieu en avril prochain, mais aussi et surtout la présidentielle de 2017, où il sera de nouveau candidat.

    L'alliance des réformateurs et modérés, dirigée par les trois présidents Mohammad Khatami, Akbar Hachemi Rafsandjani et Hassan Rohani, espère aussi prendre le contrôle des conseils municipaux des grandes villes lors des élections locales de 2017, qui auront lieu en même temps que la présidentielle.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.