GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    L'homme, connu des services antiterroristes, avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015. Il avait été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire, puis libéré sous bracelet électronique.
    Une prise d'otages a eu lieu ce mardi matin dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Un prêtre a été égorgé et un fidèle est gravement blessé.

    Moyen-Orient

    France et Egypte conscientes du danger que représente la crise libyenne

    media Jean-Marc Ayrault a discuté de la Libye et de la Syrie avec son homologue égyptien Sameh Choukri (d) au Caire ce 9 mars 2016. REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

    Le chef de la diplomatie française Jean-Marc Ayrault a entamé une visite de deux jours en Egypte ce 9 mars. Il a notamment discuté de la Libye et de la Syrie avec le président Abdel Fattah al-Sissi et son homologue égyptien Sameh Choukri.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    La France et l’Egypte sont d’accord sur le danger que représente la crise libyenne et l’extension du groupe Etat islamique pour les pays voisins et la région, ont affirmé Jean-Marc Ayrault et Sameh Choukri. Paris et le Caire ont indiqué soutenir un gouvernement d’union nationale.

    Le ministre français a ajouté que la France allait aider la Tunisie à lutter contre le terrorisme émanant de Libye tandis que son homologue égyptien soulignait l’appui que Le Caire apportait à l’armée libyenne pour combattre l’extrémisme. La France et l’Egypte ont entamé dimanche 6 mars des manœuvres aéronavales d’envergure à l’ouest d’Alexandrie, comprenant le porte-avions Charles-de-Gaulle et son escorte, et plusieurs bâtiments de la marine égyptienne appuyés par des Rafale et des F16.

    Des manœuvres que certains analystes ont interprétées comme un entraînement pour une éventuelle intervention en Libye. Une hypothèse qui n’a pas été évoquée par les deux ministres, même si Jean-Marc Ayrault a souligné l’importance de la coopération militaire avec l’Egypte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.