GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Mercredi 29 Juin
Jeudi 30 Juin
Aujourd'hui
Samedi 2 Juillet
Dimanche 3 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Crise des déchets au Liban: le gouvernement annonce un plan, sans convaincre

    media Des mesures ont été dévoilées, samedi 12 mars, alors que 3.000 personnes ont défilé dans le centre de Beyrouth pour donner un «dernier avertissement» au gouvernement. REUTERS/Mohamed Azakir

    A Beyrouth, les Libanais ont manifesté leur colère samedi contre la crise des déchets qui dure depuis l'été dernier. Ils étaient près de 2 000 rassemblés près du siège du gouvernement. Un gouvernement qui a affirmé, au même moment, avoir trouvé une solution à cette crise, sans convaincre la foule.

    Avec notre correspondante à Beyrouth,  Laure Stephan

    Drapeaux libanais à la main, des manifestants disent leur ras-le-bol face à la crise des déchets qui dure depuis l'été dernier.

    « Ça presque huit mois qu’on vit au Liban dans un dépotoir à ciel ouvert et tout ça avec un gouvernement qui se réunit quand il a le temps, déplore Wadih el-Asmar, membre du collectif « Vous puez ! », à l'origine du rassemblement. Aujourd’hui, il y a une pression, ils disent qu’ils vont annoncer une solution. On vous croira quand vous aurez commencé à sortir les poubelles des rues.  »

    Place Riyad el-Solh, c'est là que se trouve le siège du gouvernement. La crise des poubelles, qui s'empilent aux portes de la capitale, cristallise la colère, mais la désillusion est bien plus grande. Bachir, journaliste et enseignant, revient sur les revendications. « On réclamait évidemment de mettre fin à cette crise absurde des ordures, mais mettre fin surtout à un système politique qui est complètement archaïque, complètement corrompu et autobloquant et qui nous a trainés dans la boue et est en train de nous trainer encore plus dans la boue », explique-t-il.

    Le gouvernement a annoncé samedi une solution d'urgence pour faire face à la crise des déchets. Reste à voir si ce plan sera appliqué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.