GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Aujourd'hui
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: violents affrontements dans le sud, à Aden et autour de Taëz

    media Des combattants loyalistes dans la ville de Taëz, au Yémen, le 13 mars 2016. REUTERS/Anees Mahyoub

    Au Yémen, les forces gouvernementales ont affronté les rebelles d'al-Qaïda à Aden, dans le sud du pays. Les combats ont fait 19 morts dont 17 jihadistes. Toujours au sud, de violents affrontements se sont déroulés dimanche 13 mars à Taëz, ville assiégée par les rebelles houthis depuis plusieurs mois.

    Les forces loyalistes essaient en vain de reprendre la ville de Taëz, assiégée par les rebelles houthis depuis des mois. Dimanche, les avions de la coalition ont bombardé un convoi de renforts destiné aux rebelles, et ils ont mené plusieurs raids aériens samedi. Selon des sources militaires les combats ont fait 94 victimes en deux jours.

    Les forces de la coalition menées par l'Arabie saoudite ont par ailleurs frappé al-Qaïda à al-Mansoura. L'opération a débuté samedi dans ce quartier d'Aden devenu un bastion des jihadistes, et des accrochages avaient toujours lieu dimanche après-midi. Les combattants d'al-Qaïda seraient environ 300 dans la zone, où ils auraient reçu le renfort de dizaines d'autres jihadistes venus de provinces voisines.

    La présence d'al-Qaïda et de l'organisation Etat islamique s'est étendue et renforcée dans le sud du Yémen depuis le début de la guerre entre les forces loyalistes du président Mansour Hadi défendues par l'Arabie saoudite et les rebelles houthis soutenus par l'Iran.

    Il semblerait que l'Arabie saoudite tienne de plus en plus en compte de cette menace jihadiste dans ses offensives militaires. Une menace qui inquiète aussi les Etats-Unis et plus généralement tous les observateurs de la région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.