GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: l'ancien chef du Mossad, Meir Dagan, est mort à l'âge de 71 ans

    media Meir Dagan, l'ancien directeur du Mossad, les services de renseignement israéliens, est mort à l'âge de 71 ans. REUTERS/Yonathan Weitzman

    En Israël, la disparition d’un ancien chef du Mossad, les services secrets israéliens, fait la une des journaux. Meir Dagan est mort à l’âge de 71 ans. Cette forte personnalité a mené une guerre sans concession contre le programme nucléaire iranien. Mais ces dernières années, il s’est opposé à une intervention contre l’Iran et a critiqué la politique de Benyamin Netanyahou.

    Avec notre correspondante à JérusalemMurielle Paradon

    « C’était l’un des combattants les plus braves qu’a connu le peuple juif, il a dédié sa vie entière à l’Etat d’Israël ». Hommage rendu par le président Reuven Rivlin à Meir Dagan, ce fils de survivant de la Shoah, devenu chef du Mossad de 2002 à 2010. Le Mossad est l’une des plus redoutables agences de services secrets au monde.

    Le journal Haaretz décrit Dagan comme l’homme qui a commandité des opérations pour le moins controversées. Parmi elles, l’élimination de dirigeants du Hezbollah ou du Hamas, mais aussi de scientifiques dédiés au programme nucléaire iranien. Il aurait tout fait pour lutter contre ce programme.

    Pourtant, dans les dernières années de sa vie, Meir Dagan s’est opposé à une intervention militaire contre l’Iran. Il n’a pas hésité non plus à critiquer la politique du Premier ministre israélien. Il y a un an, lors d’un grand rassemblement à Tel-Aviv, juste avant les élections, l’ancien chef du Mossad avait dénoncé les « années d'échecs » au pouvoir de Benyamin Netanyahu et l'absence de toute perspective d'accord de paix avec les Palestiniens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.