GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Aujourd'hui
Samedi 27 Août
Dimanche 28 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le Premier ministre turc promet des représailles après le «vil» attentat à Cizre dans le sud-est du pays
    • UE-France: les baisses d'impôt proposées par le gouvernement doivent être «compatibles avec les engagements» (Moscovici)
    • Pétrole: Téhéran veut récupérer sa part du marché d'avant les sanctions (ministre)
    • Attentat à Cizre en Turquie: au moins huit policiers tués, 45 blessés (agence)
    • Somalie: sept personnes sont mortes dans l'attaque, jeudi, d'un restaurant à Mogadiscio (officiel)
    Moyen-Orient

    Le groupe EI accusé de génocides par les Etats-Unis

    media Pour John Kerry, les massacres perpétrés par le groupe Etat islamique contre les minorités chrétienne, yézidie et chiite sont des génocides. REUTERS/Gary Cameron

    Les Etats-Unis estiment que les massacres perpétrés par le groupe Etat islamique contre les minorités chrétienne, yézidie et chiite sont des génocides. C'est ce qu'a déclaré ce jeudi 17 mars le secrétaire d'Etat américain John Kerry dans une intervention télévisée. La question est maintenant de savoir si cette proclamation entraînera des actions supplémentaires contre le groupe terroriste par l'administration Obama. Mais sur ce point, les avis divergent.

    « Daech [groupe EI, ndlr] est responsable de génocide contre les populations vivant sur les territoires qu’il contrôle, a déclaré John Kerry. Il s’agit des Yézidis, des chrétiens et des musulmans chiites. Daech affirme lui-même qu’il responsable de génocide, il est coupable de génocides par ses actions et par son idéologie. Daech est aussi responsable de crimes contre l’humanité contre ces mêmes populations et parfois également contre des musulmans sunnites, contre des Kurdes et d’autres minorités encore. Je veux être clair : tôt au tard tous ces crimes seront révélés au grand jour par une enquête indépendante et à travers une procédure légale menée par une cour ou un tribunal. Les Etats-Unis vont tout faire pour aider à rassembler les documents nécessaires et analyser les preuves des atrocités. Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour que les responsables de ces crimes rendent des comptes. »

    Et le secrétaire d’Etat de poursuivre : « Il est important d'appeler ces crimes par leur nom, […] mais ce qui est essentiel, c'est de les arrêter. » L'administration Obama avait longtemps hésité à qualifier les atrocités commises par le groupe Etat islamique en Irak et en Syrie de génocides. Mais lundi 14 mars, la Chambre des représentants a adopté à l'unanimité (un fait assez rare pour être souligné) une résolution accusant l'organisation EI de crimes contre l'humanité et de génocide. Dans ce contexte, le silence de la Maison Blanche devenait insoutenable.

    L'annonce télévisée du secrétaire d'Etat était à peine terminée qu'on lui demandait déjà de joindre l'acte à la parole. Chris Smith, président de la commission en charge des droits de l'homme à la Chambre des représentants, exige la création d'un tribunal spéciale pour la Syrie. Le centre Simon Wiesenthal, qui recense les génocides, demande que les autorités américaines traitent prioritairement les demandes d'immigration des Yézidis et des chrétiens d'Irak et de Syrie.

    Juridiquement, la qualification de génocide n'oblige pas l'administration Obama à engager des poursuites. En revanche, elle se dit prête à soutenir une enquête de la Cour pénale internationale.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.