GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
Dimanche 16 Décembre
Lundi 17 Décembre
Aujourd'hui
Mercredi 19 Décembre
Jeudi 20 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    L'armée syrienne reprend la citadelle de Palmyre au groupe EI

    media Les forces loyales au président Bachar el-Assad près d'un palais à l'est de la citadelle de Palmyre, le 24 mars 2016. REUTERS/SANA/Handout

    C'est désormais officiel. Des sources militaires ont annoncé ce vendredi la prise par l'armée syrienne de la citadelle de Palmyre. Ce château qui surplombe la cité antique étaient au mains des jihadistes du groupe Etat islamique depuis 10 mois. C'est une prise capitale pour le régime de Damas.

    La citadelle de Palmyre située dans les hauteurs, à environ 600 mètres de la cité antique, est désormais sous le contrôle de l'armée syrienne. C'est ce qu'a confirmé une source militaire. L'armée indique avoir infligé de lourdes pertes aux terroristes de Daech qui s'étaient emparé de Palmyre il y a 10 mois.

    Les forces syriennes appuyées d'un côté par les unités spéciales et les hélicoptères de combat russe et de l'autre par les combattants du Hezbollah ont lancé une offensive contre les jihadistes le 7 mars dernier.

    L'opération avait un double objectif. L'opération est avant tout symbolique. Elle vise à libérer la perle du désert, inscrite au patrimoine mondial de l'humanité et dont la prise et la destruction de certains temples par les jihadistes avaient ému le monde.

    Le deuxième objectif est purement militaire et stratégique, puisque la reprise de la ville permettra à l'armée syrienne de lancer des opérations de reconquête de l'est syrien Deir Ezzor notamment, et des régions riches en pétrole, actuellement toujours aux mains de l'organisation Etat islamique.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.