GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 7 Décembre
Jeudi 8 Décembre
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
Aujourd'hui
Lundi 12 Décembre
Mardi 13 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: au moins 30 morts dans un attentat-suicide au sud de Bagdad

    media Le village d’al-Asriya, à environ 40 km au sud de la capitale irakienne. Google Maps

    En Irak, au moins 30 personnes ont été tuées et dans un attentat-suicide mené ce vendredi dans un village au sud de Bagdad, juste après un match de foot. Attentat revendiqué par l’organisation Etat islamique.

    Juste après le match, vers 19h00 (heure locale), le kamikaze a fendu la foule et s’est fait exploser au moment où le maire donnait la coupe aux vainqueurs. Le maire est mort de ses blessures peu après à l’hôpital.

    Le village d’Al-Asriya est situé à une quarantaine de kilomètres au sud de Bagdad, dans une région d’où l’organisation Etat islamique a été repoussée, mais les violences restent fréquentes et, selon les experts, plus les combattants de l’EI vont perdre du terrain, plus ils auront recours à ces attentats-suicide.

    Justement, l’armée irakienne a indiqué ce vendredi que des combattants yézidis et des rebelles tribaux avaient chassés les jihadistes de deux districts de la province du Sindjar, à la frontière avec la Syrie, dans le nord du pays, coupant un de leurs axes d’approvisionnement.

    Toujours dans le Nord, les forces irakiennes poursuivent leur offensive pour reprendre Mossoul et la province de Ninive, soutenues par des milices kurdes et la coalition conduite par les Etats-Unis.

    Selon un chef peshmergas, plusieurs villages ont été repris. Mais les mines et les attentats à la voiture piégée ralentissent la progression.

    Aux Etats-Unis, le Pentagone a indiqué qu’il allait présenter dans les prochaines semaines ses propositions au président Obama pour renforcer le soutien américain aux forces irakiennes, notamment pour la reprise de Mossoul.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.