GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Aujourd'hui
Jeudi 28 Juillet
Vendredi 29 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Abu Dhabi condamne onze islamistes à la prison à vie

    media Une vue de la ville d'Abu Dhabi. Getty Images / Martin Child

    Onze islamistes, considérés comme radicaux, ont été condamnés à la prison à vie ce dimanche 27 mars dans les Emirats arabes unis. La Cour de sûreté de l’Etat d’Abu Dhabi les accuse d’avoir mené des « opérations terroristes » afin d’y établir un « califat » inspiré du groupe Etat islamique.

    Depuis que les Emirats ont rejoint la coalition internationale engagée contre le groupe Etat islamique en Syrie il y a deux ans, les condamnations contre les groupes radicaux se sont multipliées à Abu Dhabi.

    Comme les précédents procès, celui-ci s’est tenu à huis clos sans la présence d’observateurs étrangers. 41 prévenus sur le banc des accusés à l’ouverture des audiences à l’été 2015, et aujourd’hui une pluie de sentences : onze condamnations à la perpétuité, deux à 15 ans de prison, treize autres à 10 ans, huit à des peines allant de trois à cinq ans de détention, et enfin sept acquittements.

    Ces hommes étaient accusés de projeter des attentats contre des hôtels et des centres commerciaux dans ce pays du Golfe, mais aussi d’entretenir des liens avec le Front al-Nosra et le groupe Etat islamique. Contrairement aux voisins saoudiens et qataris, Abu Dhabi a toujours affiché une ligne claire vis-à-vis des groupes islamistes ; avec des condamnations sévères, prison à vie ou peine capitale, à la mesure des risques encourus.

    En décembre 2015, un Emirati suspecté d’être lié au groupe Etat islamique a ainsi été interpellé alors qu’il projetait de poser des bombes sur le circuit de Formule 1 du Grand prix d’Abu Dhabi, dans un magasin Ikea et dans des bus pour touristes étrangers.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.