GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Jeudi 25 Août
Vendredi 26 Août
Aujourd'hui
Dimanche 28 Août
Lundi 29 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: cinq députés français de l'opposition reçus par Bachar el-Assad

    media Une délégation de cinq députés français de l'opposition, conduite par le député Les Républicains Thierry Mariani, a été reçue par le président syrien Bachar el-Assad, à Damas, le 27 mars 2016. STRINGER / SANA / AFP

    Depuis plusieurs mois, ça devient une habitude : des parlementaires français se rendent en Syrie. Cinq députés ont fait le voyage à Damas ce week-end pour passer Pâques avec les chrétiens d'Orient. Un déplacement au cours duquel ils ont rencontré Bachar el-Assad avec, à leurs côtés, un ancien membre du Front national. Une présence et une rencontre qui interpelle.

    Signe d'un malaise apparent, chez Les Républicains, personne n'a souhaité commenter l'initiative des 5 députés. Et pour cause : ce dimanche à Damas, ces parlementaires ont non seulement rencontré Bachar el-Assad, mais ils l'ont fait en compagnie de Julien Rochedy, l'ancien directeur du Front national de la jeunesse. Ce dernier a quitté le FN l'an passé pour se rapprocher de mouvements plus radicaux.

    Ce petit groupe s'est donc entretenu avec le président syrien pendant plus d'une heure. Au menu des discussions : la reprise de Palmyre par l'armée syrienne et l'avenir du pays. 

    Une rencontre et un voyage mal vus du côté du Quai d'Orsay. Vendredi, le ministère des Affaires étrangères avait qualifié ce déplacement d'initiative inopportune. Dimanche, une source au ministère précisait que cette initiative n'engageait en aucun cas les autorités françaises. Une source qui rappelait la position de la France au sujet du président syrien : « la Syrie ne peut pas avoir un avenir avec Bachar el-Assad ». 

    Parmi ces 5 députés, deux d'entre eux n'en sont pas à leur coup d'essai. Thierry Mariani et Nicolas Dhuicq avaient déjà rencontré le président syrien en novembre dernier. Deux élus qui, comme une autre participante, Valérie Boyer, sont proches de François Fillon. L'ancien Premier ministre avait lui-même appelé en septembre dernier à aider le régime de Bachar el-Assad.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.