GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 1 Octobre
Dimanche 2 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Le Yémen et l'Arabie saoudite procèdent à un nouvel échange de prisonniers

    media Des soldats loyalistes dans le district de Majaz, au Yémen,en décembre 2015 (photo d'illustration). REUTERS/Ali Owidha

    L'Arabie saoudite et les rebelles chiites au Yémen ont une nouvelle fois échangé des prisonniers. Une volonté d'apaisement avant un cessez-le-feu et des pourparlers de paix annoncés par l'ONU pour le mois prochain.

    Neuf Saoudiens « retenus au Yémen » ont été échangés contre 109 Yéménites arrêtés dans les zones d'opération près la frontière sud de l'Arabie saoudite, a annoncé lundi la coalition militaire arabe engagée au Yémen contre les rebelles Houthis.

    Cet échange, le deuxième du genre, a été effectué dimanche. On ignore en revanche si les Saoudiens qui étaient retenus au Yémen sont des militaires ou des civils et si les Yéménites sont des rebelles Houthis. Selon certains spécialistes, l'Arabie saoudite et ses alliés sont prêts à des compromis « pour le succès de ces pourparlers ».

    Après une médiation tribale, un premier échange de prisonniers avait été annoncé le 9 mars, en même temps qu'une trêve humanitaire à la frontière saoudo-yéménite. Un caporal saoudien avait été remis aux autorités de son pays et sept rebelles avaient pu regagner le Yémen.

    Ce nouvel échange de prisonniers est intervenu après l'annonce d'un cessez-le-feu au Yémen à partir du 10 avril et de la reprise huit jours plus tard de pourparlers de paix inter-yéménites au Koweït, sous l'égide de l'ONU.

    Le Yémen, pays pauvre de la péninsule arabique, est en proie au chaos depuis l'entrée en septembre 2014 dans la capitale Sanaa des rebelles Houthis, accusés par l'Arabie sunnite de liens avec l'Iran chiite.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.