GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 13 Août
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Aujourd'hui
Samedi 18 Août
Dimanche 19 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Vives réactions en Egypte après la condamnation de l'intellectuelle Fatma Naout

    media L'intellectuelle égyptienne Fatma Naout a écopé de trois ans pour avoir dénoncé l'abattage rituel des animaux. MOHAMED MOSSAD / AFP ALYOUM ELSABAA NEWS PAPER / AFP

    La cour correctionnelle du Caire a confirmé jeudi la condamnation de l'intellectuelle égyptienne Fatma Naout à trois ans de prison pour mépris de l'islam. Un jugement qui a provoqué de vives réactions en Egypte, notamment sur les médias sociaux.

    Avec notre correspondant au Caire, Alexandre Buccianti

    « La loi sur le mépris des religions est une violation de la Constitution qui garantit la liberté de pensée », a affirmé Fatma Naout à partir du Canada où elle participe à une conférence contre le racisme.

    L'intellectuelle peut encore faire un dernier appel pour suspendre l'exécution de la peine de prison mais si sa demande est rejetée, elle peut être arrêtée dès son arrivée à l'aéroport du Caire.

    Fatma Naout avait dénoncé la cruauté exercée lors de l'égorgement des animaux à l'occasion du Aïd al-Adha, la fête du sacrifice.

    Nombreuses condamnations

    Les condamnations pour mépris de l'islam se sont multipliées ces derniers mois. L'islamologue rénovateur Islam el-Béheiry purge actuellement une peine d'une année en prison tandis que quatre adolescents chrétiens ont récemment été condamnés à cinq ans de prison pour avoir mimé la prière musulmane sur une vidéo qui a fini sur internet.

    Plusieurs députés avaient vainement réclamé l'abrogation ou l'amendement de la loi sur le mépris des religions adoptée en 1982. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.