GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 21 Juin
Samedi 22 Juin
Dimanche 23 Juin
Lundi 24 Juin
Aujourd'hui
Mercredi 26 Juin
Jeudi 27 Juin
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: un appel à l’aide pour les habitants de Falloujah à l’agonie

    media Des habitants déplacés des zones contrôlées par le groupe EI à Jwaibah, près de Falloujah, le 7 février 2016. MOADH AL-DULAIMI / AFP

    Plusieurs notables de Falloujah, la ville irakienne assiégée par les forces armées irakiennes, en appellent à la communauté internationale pour envoyer de la nourriture aux habitants de leur ville. Quelque 100 000 civils seraient toujours coincés dans la ville tenue par l'organisation Etat islamique et assiégés par les forces irakiennes. Les habitants de Falloujah meurent de faim et personne ne bouge, dénoncent ces membres de la communauté sunnite d'Irak.

    Avec notre correspondante à Amman, Angélique Férat

    Depuis quelques jours une campagne a lieu sur Twitter : on y voit des photos d'enfants amaigris. Sur Facebook, une femme lançait un appel désespéré aux forces irakiennes et la coalition internationale à bombarder Falloujah avec des armes chimiques pour que son calvaire se termine.

    Les nourrissons et les vieillards meurent de faim. La nourriture et les médicaments ont disparu de la ville. En février, le gouverneur d’al-Anbar demandait qu’un pont aérien soit organisé pour ravitailler la ville. La demande est restée sans suite. Les Nations unies admettent que les autorités de Bagdad leur ont refusé l'accès à la ville.

    « A 20 kilomètres de Falloujah il y a une base aérienne, témoigne Abdel Malek al-Saadi, l'une des autorités religieuses sunnites originaire de la région d'al-Anbar. Pourquoi les avions français ou anglais de la coalition peuvent lancer des bombes sur Falloujah et pas de la nourriture ? Pourquoi le gouvernement irakien ne demande pas à l'armée de distribuer de la nourriture aux civils seulement ? Cette histoire de Daech est une excuse pour punir Falloujah. »

    Falloujah est une ville symbole. C'est la ville qui a résisté à l'invasion américaine, la ville qui a été la première à manifester contre le gouvernement de Bagdad en 2013, lançant un mouvement de rébellion dans toutes les régions sunnites.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.