GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Mai
Jeudi 17 Mai
Vendredi 18 Mai
Samedi 19 Mai
Aujourd'hui
Lundi 21 Mai
Mardi 22 Mai
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: Législatives alors que chaque camp se prépare à la grande bataille d'Alep

    media Le régime syrien organise des élections législatives dans les régions sous son contrôle ce 13 avril. Sur la photo, bureau de vote à Damas. REUTERS/Omar Sanadiki

    En Syrie, le régime organise, ce mercredi 13 avril, les deuxièmes élections législatives depuis le début de la crise, en 2011, dans les régions qu’il contrôle. Quelque 11000 candidats se présentent à ce scrutin, non reconnu par les capitales occidentales alors que les combats font rage dans la province d’Alep, entre l’armée syrienne et les groupes rebelles.

    avec notre correspondant à Beyrouth, Paul Khalifeh

    Les violents combats qui se déroulent au sud et au nord d’Alep, après un mois de calme, ne sont qu’un avant-goût de ce qui attend cette province. L’armée syrienne et le Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaïda, se préparent à une grande bataille, jugée décisive par le directeur de l’Observatoire syrien des droits de l’homme, Rami Abdel Rahman.

    Le régime et ses alliés attendent la fin des élections législatives, ce mercredi 13 avril, pour lancer une vaste offensive dans la province d’Alep, estiment les experts. Le Front al-Nosra, lui, n’a pas attendu. Selon un général russe, Sergueï Roudskoï, les jihadistes et leurs alliés ont massé 9500 hommes pour cette bataille, avec pour objectif de couper la route Alep-Damas et de reprendre le terrain perdu en janvier et février.

    Au sud d’Alep, les rebelles ont gagné du terrain après plusieurs jours d’offensive. Des sources concordantes avancent le bilan de centaines de morts et de blessés dans les deux camps. Parmi les victimes, figurent 14 combattants du Hezbollah et 16 militaires iraniens, selon l’OSDH.

    Pour l’instant, l’armée syrienne et ses alliés restent dans une logique défensive. Mais en prévision de la vaste offensive qu’ils planifient, ils acheminent à Alep d’importants renforts en hommes et en matériel.

    Alep, le 11/04/2016 : ce quartier tenu par les rebelles est la cible des bombardements de l'armée gouvernementale. REUTERS/Abdalrhman Ismail

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.