GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Novembre
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Aujourd'hui
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Hong Kong: grand incendie à l'entrée du campus où se trouvent les manifestants (AFP)
    • Foot/Euro-2020: les Bleus, vainqueurs en Albanie (2-0), terminent en tête de leur groupe
    • Éliminatoires CAN 2021 : le Gabon s’impose à domicile face à l’Angola lors de la deuxième journée (2-1)
    • Iran: la Maison Blanche condamne l'utilisation de la force contre les manifestants
    Moyen-Orient

    L'Iran demande l’aide de l’UE face à Washington

    media La chef de la diplomatie de l'UE Federica Mogherini lors d'une conférence de presse commune avec le ministre iranien des Affaires étrangères Mohammad Javad Zarif. Téhéran, le 16 avril 2016. TTA KENARE / AFP

    Trois mois après l'entrée en vigueur de l'accord nucléaire avec les grandes puissances et la levée partielle des sanctions internationales, la chef de la diplomatie européenne Federica Mogherini, a effectué une visite importante en Iran pour relancer les relations entre l'Iran et l'UE. Mais les responsables iraniens ont profité de cette visite pour exprimer leurs critiques à l'égard des Etats-Unis.

    Avec notre correspondant à Téhéran,  Siavosh Ghazi

    Le chef de la diplomatie iranienne a critiqué les Etats-Unis qui ne font pas assez pour permettre à l'Iran de bénéficier totalement de la levée des sanctions bancaires internationales : « Il faut que les Etats-Unis tiennent leurs engagements dans les faits et pas seulement sur le papier », a déclaré Mohammad Javad Zarif.

    Il a ajouté que son pays avait donné des avertissements aux Américains sur le sujet.
    Trois mois après l'entrée en vigueur de l'accord nucléaire, Téhéran exprime ainsi  son mécontentement.

    En effet, les Etats-Unis empêchent l'Iran d'accéder au système bancaire américain et de faire des transactions en dollar. De fait, de nombreuses banques européennes et internationalesévitent toujours de faire des affaires avec l'Iranpar crainte de mesures punitives américaines dans le futur.

    Le président de la Banque centrale iranienne a ainsi affirmé que Téhéran n'avait tiré aucun bénéfice de l'accord nucléaire en raison de la position américaine. Face à ces critiques, la chef de la diplomatie européenne a appelé les Iraniens à faire preuve de patience. Elle a affirmé que l'Union européenne allait faire pression sur les Etats-Unis pour clarifier leurs positions sur le sujet.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.