GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Septembre
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
Mercredi 18 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Hollande en Egypte: contrats et contexte sécuritaire au coeur des échanges

    media Le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi (à droite), lors d'une cérémonie d'accueil de François Hollande au Palais présidentiel d'al-Quba, au Caire, le 17 avril 2016. REUTERS/The Egyptian Presidency/Handout via Reuters

    François Hollande est en Egypte depuis ce dimanche 17 avril au soir. Le président français, qui poursuit sa tournée au Proche et au Moyen-Orient, a rencontré dès son arrivée au Caire son homologue Abdel Fattah al-Sissi. Il a évoqué la délicate question des droits de l'homme en Egypte, ce qui a visiblement irrité le président égyptien, estimant pour sa part que « les normes en Europe ne pouvaient prévaloir dans la situation que vit notre région, notamment l'Egypte ». Mais les deux hommes ont aussi évoqué les relations économiques bilatérales avec la signature de quelques contrats.

    Avec notre envoyé spécial au Caire,  Sami Boukhelifa

    François Hollande a prononcé un discours mêlé de contexte sécuritaire et d’investissements, évoquant la présence des entreprises françaises en Egypte. Des contrats dans l’énergie, les transports, avec le lancement ce lundi des travaux d’extension du métro du Caire – 1,5 milliard d’euros – devant les patrons français et égyptiens réunis dans un forum économique.

     → A (RE)LIRE : Au Caire, François Hollande souligne l'impératif des droits de l'homme

    François Hollande a également parlé coopération. Mais pour établir des échanges commerciaux stables, il faut le climat d’affaires adéquat. « Syrie, Irak, Yémen, terrorisme, l’Europe ne pourra se protéger d’un Moyen-Orient agité », a souligné le chef de l'Etat. Sur ce point, « nous avons averti, pointé le danger des combattants étrangers, l’Europe s’est crue protégée par son modèle social », a rétorqué le président al-Sissi.

     → LIRE AUSSI : La France et l'Egypte signent le premier contrat à l'export du Rafale

    La priorité pour Paris et Le Caire est donc de résoudre les conflits régionaux. Aux portes de l’Egypte, la situation en Libye inquiète : « Il faut appuyer la coopération sécuritaire », a déclaré le président français. Après la vente historique de Rafales à l'Egypte, Le Caire souhaite acquérir un satellite de communication pour son armée. Un contrat d’un montant de 600 millions d’euros en cours de négociation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.