GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Janvier
Vendredi 20 Janvier
Samedi 21 Janvier
Dimanche 22 Janvier
Aujourd'hui
Mardi 24 Janvier
Mercredi 25 Janvier
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: le nombre de morts sur les routes est en légère hausse de 0,2% en 2016 (ministre)
    • Primes en liquide: Claude Guéant a été condamné en appel à deux ans de prison dont un ferme (cour d'appel de Paris)
    • Une centaine de vols annulés ce lundi à l'aéroport londonien d'Heathrow en raison d'un brouillard dense et épais
    • Les rebelles syriens indiquent qu'ils «continueront le combat» si les négociations d'Astana échouent (porte-parole)
    • Martine Aubry et ses proches voteront pour Benoît Hamon au second tour de la primaire à gauche (communiqué)
    • François Fillon, candidat de la droite à la présidentielle, ce lundi à Berlin, pour «renforcer la relation franco-allemande»
    Moyen-Orient

    En 2015, les guerres au Moyen-Orient ont fait exploser le nombre de déplacés

    media Des déplacés faisant la queue pour une distribution de nourriture, dans un camp de migrants et de réfugiés à la frontière gréco-macédonienne près du village d'Idomeni, le 11 mai 2016. REUTERS/Marko Djurica

    Le nombre total de déplacés dans le monde, notamment à cause des guerres, a dépassé les 40 millions de personnes en 2015. Plus de la moitié de ces personnes déplacées sont originaires de Syrie, du Yémen et d'Irak.

    En 2015, il y a eu près de 5 millions de nouveaux déplacés, en raison des conflits armés au Moyen-Orient et en Afrique du Nord. Au total, il y a eu 8,6 millions de nouveaux déplacés, selon l'Observatoire des situations de déplacement interne (IDMC).

    Le rapport de cet observatoire basé à Genève a été co-signé par Jan Egeland, secrétaire général du Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), qui souligne que le total de 40,8 millions de déplacés, enregistré l'année dernière, « est le plus élevé jamais atteint ». « Ce chiffre représente le double du nombre de réfugiés répertoriés dans le monde. »

    Selon le rapport, la tendance s'est accélérée depuis le début des « printemps arabes », fin 2010, et l'émergence de l'organisation terroriste Etat islamique.

    Plus de la moitié des personnes déplacées par les conflits en 2015 sont originaires de Syrie, du Yémen et d'Irak. Viennent ensuite l'Afghanistan, la République centrafricaine, la Colombie, la République démocratique du Congo, le Nigeria, le Soudan du Sud et l'Ukraine.

    Par ailleurs, selon le rapport, plus de 19 millions de personnes ont été déplacées en 2015 à cause des catastrophes naturelles, surtout en Inde, en Chine et au Népal.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.