GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Technologies

    Arabie saoudite: Facebook Messenger bloqué par les autorités

    media Après Viber il y a deux ans, WhatsApp l’an passé, Facebook Messenger a été bloqué par les autorités saoudiennes. REUTERS/Dado Ruvic/Illustration

    En Arabie Saoudite, depuis le milieu de la semaine dernière, il est impossible de téléphoner gratuitement via des opérateurs internet. Le gouvernement saoudien vient d’ordonner le blocage de la messagerie de Facebook, Messenger, au motif qu'elle ne respecterait pas la réglementation locale et ferait donc une concurrence déloyale aux opérateurs traditionnels.

    Saisies par la Commission des communications et technologies de l’Information, la CITC, les autorités saoudiennes ont décidé de suspendre les services d’appels à bas prix voire gratuits via internet. Le blocage de la messagerie de Facebook, Messenger, aurait été décidé pour protéger le secteur des télécommunications saoudiens.

    Apparemment, Mobily, STC,et Zain les principales entreprises de téléphonie locales ont accusé ces derniers mois des pertes financières considérables. On ne connait pas les montants exacts mais on sait que c’est suffisamment important pour partir à la chasse aux opérateurs qui offrent des services de téléphonie pas chers ou gratuits via internet. Elles estiment être victimes de concurrence déloyale. Du côté du gouvernement, on préfère prétexter que « le service a été banni parce qu’il ne respecte pas les règles de régulation ».

    Un verrouillage de l'intérieur dans un contexte d'insécurité

    Le contexte insécuritaire, les menaces récurrentes d’attentats de Daech dans le royaume, encouragent le gouvernement saoudien à vouloir tout cadenasser à tout verrouiller de l’intérieur. Des experts occidentaux expliquent que certains logiciels étaient difficilement contrôlable par les autorités, comme WhatsApp par exemple. Il y a certes, cet aspect, sécuritaire mais il y a aussi l’aspect sociétal.

    Comment mieux juguler la population, cette nouvelle « génération aliénée » qui considére le téléphone, ou les réseaux sociaux comme de véritables fenêtres sur le monde ? Il faut savoir que l’Arabie saoudite détient deux records du monde : l’un sur YouTube avec 190 000 vidéos visionnées par jour, l’autre record concerne l’utilisation de Twitter avec un taux de pénétration de 48%. On comprend donc que les raisons de blocage de la téléphonie sur internet ne sont pas seulement économiques.

    Des censures récurrentes

    Après Viber il y a deux ans, WhatsApp l’an passé, Messenger Facebook aujourd’hui, d’autres opérateurs sont dans le collimateur des autorités, Skype et Tango sont les prochains sur la liste. Sachant que dans un pays de 28 millions d'habitants dont 10 millions sont des expatriés et que parmi ces étrangers, ce sont surtout les travailleurs peu rémunérés qui sont les premiers pénalisés. Et pour cause ! Ils n’ont pas forcément les moyens financiers de passer des coups de fil au prix fort dans leur pays d’origine !

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.