GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Fallouja, une reconquête indispensable pour contrôler l'ouest de l'Irak

    media L'armée irakienne a lancé une offensive ce lundi 23 mai 2016 pour reprendre la ville de Fallouja au groupe Etat islamique. AHMAD AL-RUBAYE / AFP

    L’armée irakienne a lancé ce lundi 23 mai une offensive pour reprendre la ville de Fallouja, en Irak. Cette ville située à un peu plus de 50 km de Bagdad est aux mains de l’organisation Etat islamique depuis janvier 2014. Elle est assiégée depuis deux ans par l’armée irakienne et des centaines de milliers de civils sont toujours bloqués dans la ville. Cette offensive a surpris puisque beaucoup annonçaient la libération de Mossoul comme la priorité.

    Avec notre correspondante à AmmanAngélique Férat

    La semaine dernière, plusieurs attentats ont eu lieu dans la capitale irakienne et aussitôt des infiltrations venant de Fallouja, une ville proche de Bagdad, ont été évoquées. Rumeurs ou fait avéré, cette information est peut-être ce qui a fait pencher la balance.

    → A (RE)LIRE : Irak: Bagdad frappé par une série d'attentats meurtriers

    Fallouja est aux mains du groupe Etat islamique depuis plus de 2 ans. Cette ville est située dans la province d'al-Anbar. Cette région, le cœur de l’insurrection sunnite, a été en partie libérée par l’armée irakienne. Ramadi a été reprise en janvier, la ville de Hit le mois dernier et Rutba la semaine dernière. Mais pour assurer un bon contrôle de toute la zone occidentale, qui va de Bagdad à la frontière jordanienne, il faut absolument reprendre Fallouja.

    → A (RE)ECOUTER : Irak: la situation à Fallouja

    Et comme pour Ramadi, l’armée irakienne est seule à la manœuvre avec la mobilisation tribale, c’est-à-dire les volontaires des tribus locales. Et elle s’attend à une forte résistance. Il resterait quelques centaines de membres du groupe Etat islamique, appuyés par une partie des tribus locales. Il reste aussi des centaines de milliers de civils. Ils ont été appelés à quitter la ville, mais le groupe Etat islamique les empêcherait de fuir.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.