GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Aujourd'hui
Samedi 24 Août
Dimanche 25 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Afrique

    Crash d’EgyptAir: le recueillement, avant de connaître les causes du drame

    media Des proches des victimes du crash d'EgyptAir se recueillent, ici le 20 mai dans une mosquée près de l'aéroport. REUTERS/Stringer

    Une célébration traditionnelle et religieuse en hommage aux victimes du vol MS804 d'EgyptAir, qui s'est abîmé en mer dans la nuit du 18 au 19 mai, s'est tenue lundi 23 mai au Caire. Les familles et les amis sont invités à s'épauler, à se soutenir. A la mosquée Tantawi de New Cairo, la cérémonie organisée par EgyptAir était lourde d’émotions. Quelque 2 000 personnes étaient conviées, des proches des victimes ainsi que tout le personnel d'EgyptAir.

    Avec notre correspondant au Caire, François Hume-Ferkatadji

    Une queue silencieuse s'est formée devant l'entrée de la mosquée Tantawi. A l'intérieur, on se serre dans les bras, on essuie des yeux mouillés. L'air est lourd d'un silence plein de douleur et le choc peut encore se lire sur les visages. « Maintenant je travaille à l'aéroport mais avant j'étais une hôtesse, la plupart des hôtesses étaient mes amies », confie Sama.

    La discussion s'arrête ici, la jeune femme essuie ses larmes, s'excuse, avant de s'effondrer. Tous les proches des victimes émettent le souhait de connaître enfin les circonstances du drame. « C'est dur de ne pas comprendre, nous devons attendre les résultats de l'enquête, témoigne Hicham Manour, 26 ans, qui a perdu deux de ses amis il y a 4 jours. La plupart des gens avaient mon âge. Nous connaissons ces détails qui nous questionnent : il n'y avait rien d'anormal. L’avion était en bon état, le temps était bon aussi, témoigne Il a dû se passer quelque chose, c'est pour cela que nous sommes si tristes. »

    Les employés d'EgyptAir ont reçu pour consigne de ne pas parler à la presse. Mais ils sont très nombreux à s'être déplacés. Un groupe d'hôtesses accompagne une vieille femme qui peine à rejoindre la mosquée. « Pourquoi, pourquoi mon fils ? » lâche-t-elle dans un murmure.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.