GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Octobre
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
Dimanche 22 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 24 Octobre
Mercredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • France: Carmat annonce une première implantation à l'étranger de son coeur artificiel
    Moyen-Orient

    Les Palestiniens inquiets du retour de Lieberman dans le gouvernement israélien

    media L'ultranationaliste Avigfor Lieberman a été nommé ministre de la Défense, mercredi 25 mai 2016. MENAHEM KAHANA / AFP

    Avigdor Lieberman a officiellement été nommé ce mercredi 25 mai au ministère israélien de la Défense. Figure controversée, le chef du parti « Israel Beytenou » (Israël notre maison) a conclu un accord pour rejoindre la coalition dirigée par Benyamin Netanyahu. Dans l’histoire d’Israël, jamais un gouvernement n’a autant penché à droite. Côté palestinien, Saeb Erakat, le secrétaire général de l'OLP fustige une vraie menace d'instabilité dans la région, tandis que le Hamas dénonce une escalade dans le racisme et l'extrémisme.

    Avec notre correspondant à RamallahNicolas Ropert

    Les Palestiniens n'ont pas oublié les déclarations provocantes d'Avigdor Lieberman à leur encontre. « Celui qui voulait tuer des milliers de Palestiniens est maintenant à la tête de l'armée israélienne. C'est donc une très mauvaise nouvelle pour nous », regrettent deux étudiantes à l'université de Bir Zeit, à côté de Ramallah.

    Elles s'inquiètent de sa nomination et des conséquences qu'elle pourrait avoir. « C'est terrible. Moi je suis originaire de Gaza. J'ai encore de la famille là-bas. Je pense que l'on a assez souffert. On n'a pas besoin d'un ministre encore plus extrémiste que son prédécesseur », rajoute l’une d’elles.

    → A (RE)LIRE: Israël: l’ultranationaliste Avigdor Lieberman devient ministre de la Défense

    Hani Al Masri, directeur du centre de recherche Masarat basé à Ramallah, relativise ce remaniement. Selon lui, la ligne du gouvernement israélien ne changera pas fondamentalement.

    « Le problème ce n'est pas la position de Lieberman. C'est ce que pense le gouvernement dans son ensemble, explique-t-il. La majorité des Israéliens soutiennent le programme de la droite. Lieberman et Netanyahu ne sont pas isolés. Donc il faudrait que la communauté internationale fasse pression sur Israël si on veut obtenir la paix et la sécurité. »

    Si Avigdor Lieberman promet une politique responsable et raisonnable, les Palestiniens, eux, sont loin d’être rassurés par sa nomination.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.