GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 20 Avril
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Aujourd'hui
Jeudi 25 Avril
Vendredi 26 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Israël: la presse divisée sur la nomination d'Avigdor Lieberman à la Défense

    media Avigdor Lieberman, le nouveau ministre israélien de la Défense. REUTERS/ Ronen Zvulun

    Le retour de l'ultra-nationaliste Avigdor Lieberman au gouvernement israélien, et cette fois au poste de ministre de la Défense, suscite de nombreuses réactions dans la presse israélienne.

    Avec notre correspondant à Jérusalem,  Michel Paul

    « Une alliance contre-nature », titre l'éditorialiste du quotidien libéral Haaretz. Netanyahu a choisi des noces de sang avec son adversaire pour des raisons purement politiques : le renforcement de la base politique de la droite israélienne.

    Mais il est clair, selon le journal, qu'un jour ou l'autre, Lieberman va décider de revendiquer à nouveau son indépendance. Maarivpublie à la Une une photo des deux hommes avec ce titre : « A nouveau ensemble ». Et ce commentaire qui en dit long  sur leur relation : « Ils se détestent mais c'est une histoire d'amour ».

    « Big Deal »

    Quant à l'accord qui a permis leur réunion, il est qualifié par le quotidien de « Big Deal », en anglais dans le texte. Netanyahu et Lieberman font semblant d'effacer leur passé tumultueux. Mais tout le monde comprend bien que ce n'est pas possible. Ennemis jurés il y a encore tout juste une semaine, ils passent des insultes aux sourires, des dénigrements aux compliments.

    « Chapitre deux », se contente de titrer Yediot Aharonot qui parle du gouvernement des 66, le nombre de députés sur les 120 que compte le Parlement israélien qui soutiennent désormais le gouvernement, soit cinq parlementaires de plus que la coalition précédente. Et c'est la différence que cherchait le Premier ministre. A noter également, cette prédiction d'un chroniqueur : « Avigdor Liebermann va mettre de l'eau dans son vin ».

    → A (RE)LIRE : Israël: l’ultranationaliste Avigdor Lieberman devient ministre de la Défense

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.