GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Jeudi 20 Septembre
Aujourd'hui
Samedi 22 Septembre
Dimanche 23 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: Mohamed Allouche, chef des négociateurs de l'opposition, jette l'éponge

    media Mohamed Allouche, chef de la délégation de l'opposition syrienne à Genève et membre du bureau politique de Jaich al-Islam a démissionné, de ses responsabilités de négociateur dimanche 29 mai 2016. REUTERS/Denis Balibouse

    C'était le négociateur en chef de l'opposition syrienne à Genève. Mohamed Allouche, un des cadres du groupe armé salafiste Jaïch al-Islam, a annoncé dimanche 29 mai qu'il démissionnait de ce poste, pour protester contre l'échec des discussions de paix de Genève.

    « Les trois rounds de négociations [sous l'égide de l'ONU à Genève] étaient sans succès en raison de l'entêtement du régime et la poursuite de ses bombardements et son agression sur le peuple syrien (...) », déclarait dimanche soir dans un communiqué publié sur son compte twitter Mohamed Allouche. En conclusion, « j'annonce (...) mon retrait de la délégation et la remise de ma démission », indique le chef de file de l'opposition syrienne à Genève.

    Les explications de Mohamed Allouche, négociateur en chef de l'opposition démissionnaire 30/05/2016 - par RFI Écouter

    « Lors de la dernière réunion du Comité des négociations, j’avais présenté ma démission en expliquant les raisons de cette décision. La communauté internationale assume la responsabilité de l’enlisement des négociations en refusant de faire pression sur l’autre partie, que se soit le régime ou la partie russe. Ces derniers n’ont fait aucun pas dans le sens d’une solution politique juste. Les négociations n’ont aucun intérêt si on répond seulement aux desideratas d’une seule partie, elles n’aboutiront aucun résultat positif, explique dans une interview diffusée hier soir sur une chaîne de télévision, Mohamed Allouche.

    Je pense qu’il est temps pour les syriens d’unir leurs forces et de clarifier leurs positions, c’est une obligation aussi bien pour les forces combattantes que pour les mouvements politiques. L’objectif est de définir un projet national qui répond aux besoins des Syriens ».

    Chef de guerre devenu négociateur à Genève

    Originaire de la région de Damas, Mohamed Allouche, âgé de 45 ans, est à la tête de Jaïch al-Islam. Il est signataire de la déclaration de Riyad de décembre 2015, qui réunit une centaine de représentants politiques et militaires de l’opposition syrienne. Le Haut Comité des négociations (HCN) l’a désigné négociateur en chef pour les pourparlers de Genève en décembre 2015.

    Il a alors troqué la tenue du combattant pour le costume de négociateur pour participer aux différentes sessions de pourparlers indirects sur les bords du Lac Léman en Suisse. Dans le camp opposé, la délégation du régime de Damas n'a jamais cessé de le considérer comme un « terroriste ».

    Mohamed Allouche avait succédé à son cousin Zahran Allouche, fondateur de Jaïch al-Islam, tué en décembre lors d'un bombardement de l'armée syrienne. Mohammed Allouche était l'un des cadres politiques de ce mouvement salafiste proche de l'Arabie saoudite, dont les quelque 15 000 hommes sont en première ligne sur tous les fronts de la Ghouta orientale, un fief rebelle à l'est de Damas. Jaïch al-Islam est actuellement opposé dans de violents combats à d'autres groupes islamistes pour le contrôle de cette région.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.