GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 14 Mars
Vendredi 15 Mars
Samedi 16 Mars
Dimanche 17 Mars
Aujourd'hui
Mardi 19 Mars
Mercredi 20 Mars
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Pays-Bas: le suspect de la fusillade d'Utrecht a été arrêté par la police
    • Russie: le responsable de l'ONG Memorial en Tchétchénie condamné à quatre ans de prison (Memorial)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali en détention à Marseille (source judiciaire)
    • Tunisie: le beau-frère de Ben Ali inculpé en France pour faux et blanchiment (source judiciaire)
    • «Gilets jaunes»: Didier Lallement remplace le préfet de police de Paris Michel Delpuech (Edouard Philippe)
    • France: «Des consignes inappropriées» ont été passées pour l'usage des LBD samedi (Edouard Philippe)
    • GB: le gouvernement ne peut pas représenter au vote l'accord de Brexit inchangé (président des Communes)
    • Cyclone au Mozambique: le bilan «pourrait dépasser le millier de morts» selon le président Nyusi
    Moyen-Orient

    La députée palestinienne Khalida Jarrar libérée par Israël après un an de prison

    media La députée palestinienne Khalida Jarrar chaleureusement accueillie par des dizaines de Palestiniens au check-point de Tulkarem, le 3 juin 2016. REUTERS/Abed Omar Qusini

    La députée palestinienne Khalida Jarrar a été libérée ce vendredi 3 juin par Israël. Emprisonnée pendant plus d'un an pour « incitation à la violence et au terrorisme », elle a été accueillie par un petit comité d'accueil ce vendredi. La parlementaire, membre du Front populaire de libération de la Palestine (FPLP) a toujours plaidé non coupable mais la justice militaire israélienne assure que son appartenance à ce parti, considéré comme une organisation terroriste par Israël, l'avait condamnée à une peine de 15 mois de prison. Un emprisonnement qui avait mobilisé l'opinion publique palestinienne.

    De notre correspondant à Ramallah, Nicolas Ropert

    Plusieurs dizaines de Palestiniens habillé en rouge étaient rassemblés ce 3 juin pour accueillir Khalida Jarrar au check-point de Jubara, à côté de Tulkarem dans le nord de la Cisjordanie. C'est là où la députée palestinienne membre du parti de gauche FPLP a été libérée. Le premier a être venu à sa rencontre a été le député arabe-israélien Ayman Odeh, à la tête depuis plusieurs mois de la mobilisation en faveur de la parlementaire.

    Arrêtée en avril 2015, Khalida Jarrar a finalement été condamnée à la fin de l'année dernière pour « incitation à la violence et au terrorisme » par la justice militaire israélienne. Une accusation de réfute la députée de 53 ans. Plusieurs organisations de défense des droits de l'homme ainsi que des partis politiques européens avaient réclamé sa sortie de prison.

    La justice a finalement décidé de sa libération anticipée arguant que les prisons israéliennes sont pleines. Selon l'organisation de soutien aux prisonniers Addameer, 7 000 palestiniens sont actuellement derrière les barreaux. Ils n'ont jamais été aussi nombreux depuis la fin de la deuxième intifada au milieu des années 2000.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.