GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Kurdistan irakien: la France livre des médicaments aux populations déplacées

    media Dans le centre médical de l'église Saint-Joseph, une infirmière range les médicaments destinés aux déplacés. Erbil, le 4 juin 2016. SAFIN HAMED / AFP

    En Irak, les terroristes du groupe Etat islamique ont fait fuir plus de deux millions d'hommes, femmes et enfants dans le Kurdistan, une région autonome au nord du pays qui se prépare à une nouvelle crise humanitaire. François Fillon, l'ancien Premier ministre français, candidat à la primaire de la droite et du centre dans son pays, est en déplacement pour deux jours à Erbil, la capitale de cette région. Il est accompagné de représentants de la Fondation Mérieux. L'institution française d'utilité publique est venue livrer des médicaments à destination des populations déplacées.

    Avec notre envoyée spéciale à Erbil,  Oriane Verdier

    Dans le petit centre médical de l'église Saint-Joseph, sœur Norah entasse les caisses de carton remplies d'antalgiques que la Fondation Mérieux vient de lui apporter.

    « En ce moment nous avons beaucoup de patients ici et nous avons déjà du mal à tous les soigner, déplore la religieuse. Si plus de déplacés arrivent, ça sera vraiment difficile et nous aurons besoin d'encore plus d'aide. »

    La Fondation Mérieux prévoit d'augmenter l'aide médicale apportée au Kurdistan irakien selon Khelil Aïtout son représentant dans la région.« Aujourd’hui, on est plus fixé à Erbil, alors évidemment ce sont les déplacés chrétiens et yézidis qu’on aide, mais on a déjà le souci de s’installer à Diyala, c’est là où on risque de recevoir le flot de déplacés sunnites de Mossoul et il en arrive tous les jours, et souvent des femmes seules, dont les maris ont disparu et pour lesquels on ne sait pas ce qui se passe, explique-t-il.

    Et Khelil Aïtout ajoute : « Nous on aimerait un soutien un peu plus fort de la France. Elle s’engage sous différentes facettes, mais c’est vrai que sur le plan humain et humanitaire, c’est quand même pas assez. Les déplacés chrétiens ou yézidis ou autres, ils n’ont pas de ligne d’horizon, ils n’ont aucun avenir pour l’instant, ils ne savent pas quoi faire. Mourir en pleine mer comme les migrants ou rester là ? Mais si on reste ici, il faut une école, il faut des soins, il faut un peu de travail. Ce qu’ils n’ont pas toujours ».

    Selon les Nations unies, l'opération de reprise de Mossoul prévue avant la fin 2016, concernerait deux millions d'habitants dont beaucoup pourraient choisir de se réfugier au Kurdistan voisin.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.