GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Mercredi 21 Août
Aujourd'hui
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Irak: Mossoul, deux ans sous la coupe des jihadistes du groupe EI

    media Un convoi de la milice chiite Hashid Shaabi regroupé à l'ouest de Samarra, avant de partir en direction de Mossoul, un bastion de l'EI, le 1er mars 2016. REUTERS/Stringer

    Triste anniversaire en Irak : cela fait deux ans, jour pour jour, que les combattants de l'organisation de l'Etat islamique (EI) se sont emparés de la ville de Mossoul, dans le nord du pays. Deux ans plus tard, l'organisation jihadiste est sur la défensive mais elle continue de tenir fermement la ville, qui est devenue son principal bastion en Irak et il sera sans doute difficile d’en déloger les combattants.

    La deuxième ville d'Irak, dans le nord du pays, est sous le contrôle de l'organisation de l'Etat islamique depuis le 10 juin 2014. Avec la contre-offensive lancée par les forces armées irakiennes et leurs alliés, le groupe EI perd peu à peu du terrain. « Depuis le début de l’année, l’étau se resserre contre l’Etat islamique, explique à RFI, Loulouwa Al-Rachid, spécialiste de l'Irak au CERI. Les chaînes d’approvisionnement de la ville et les chaînes de financement ont été extrêmement affectées par les bombardements ». « Eradiquer l'EI avant la fin de l'année en Irak est possible », laissait entendre le ministre français de la Défense, Jean-Yves Le Drian en visite à Erbil au Kurdistan irakien, à 77 km de Mossoul, en avril dernier.

    Mais la population de Mossoul fait évidemment les frais de ces combats et les conditions de vie se compliquent, poursuit Loulouwa Al-Rachid, « avec des conditions de vie qui deviennent de plus en plus difficiles ce qui alimentent les tensions avec l’administration mise en place par l’Etat islamique qui est devenue de plus en plus paranoïaque, qui traque les traîtres, les espions, ceux qui renseignent la coalition internationale sur les déplacements des commandants militaires de l’EI, ceux qui communiquent avec le monde extérieur, ceux qui [diffusent] le peu d’information dont on dispose sur le quotidien des habitants de la ville de Mossoul ».

    Des combats acharnés s'annoncent

    La ville de Mossoul compte environ un million et demi d'habitants, or les combats qui se déroulent à Fallouja en ce moment, « une petite bourgade de province, tenue par moins d’un millier de combattants de l’EI et la difficulté qu’il y a à reprendre cette ville et à la nettoyer », explique Loulouwa Al-Rachid, permettent selon elle, d'anticiper « les difficultés qu’il y a [à reprendre le contrôle d'une] ville de la taille de Mossoul, avec la densité de peuplement [qui la caractérise]. Donc militairement, il y a des difficultés énormes. On n’a pas de chiffres précis sur le nombre de combattants de l’EI présents dans cette ville mais on imagine qu’elle sera défendue férocement, compte tenu de la symbolique : c’est une grande ville, c’est un bastion sunnite et les combattants de l’EI n’hésiteront pas à faire des habitants de la ville des boucliers humains. Je ne vois pas comment on peut libérer la ville de Mossoul en épargnant les civils et en faisant l’économie d’un bain de sang ».

    → A (RE)LIRE : Les témoignages d'habitants de Mossoul, «prison à ciel ouvert»

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.