GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 10 Décembre
Mercredi 11 Décembre
Jeudi 12 Décembre
Vendredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 15 Décembre
Lundi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Edouard Philippe aux grévistes: «Que chacun prenne ses responsabilités» pour Noël (au Parisien)
    Moyen-Orient

    Syrie: le principal axe de ravitaillement du groupe EI avec la Turquie coupé

    media Le 9 juin 2016 à Manjib. Après dix jours d’offensive, les Forces démocratiques syriennes encerclent entièrement la ville. REUTERS/Rodi Said

    C'est une victoire contre le groupe Etat Islamique près de Manbij en Syrie. Le principal axe de ravitaillement des jihadistes entre la Syrie et la Turquie vient d’être coupé. Derrière cet exploit, les Forces démocratiques syriennes (FDS). Cette coalition arabo-kurde est appuyée par Washington et Paris.

    Après dix jours d’offensive, les Forces démocratiques syriennes encerclent entièrement Manbij. Appuyées par les frappes des aviations française et américaine, les FDS sont petit à petit parvenues à resserrer l’étau. Les jihadistes sont désormais pris au piège à Manbij sans aucune issue possible.

    Sur le terrain, cette coalition arabo-kurde est conseillée depuis plusieurs mois par des militaires américains et depuis peu par les forces spéciales de l’armée française. Grâce à ces soutiens, les FDS ont donc réussi l’exploit de couper la dernière grande route d’approvisionnement des jihadistes entre la Syrie et la Turquie.

    Autrefois extrêmement poreuse, la frontière entre ces deux pays échappe désormais presque totalement au contrôle de l’organisation Etat islamique. Durant les dix derniers jours d’offensive contre Manbij, les Forces démocratiques syriennes ont également pris plusieurs autres positions stratégiques. Les combattants de l’EI à Manbij sont donc coupés du reste des régions syriennes toujours sous leur contrôle comme Raqqa, leur capitale autoproclamée.

    Cette ville clé, c'est elle qui est un peu le verrou de tous les trafics qui passent vers la Syrie à partir de la Turquie...

    Général Dominique Trinquand, ancien chef de la Mission militaire française auprès des Nations unies 10/06/2016 - par Nicolas Falez Écouter

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.