GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Août
Jeudi 15 Août
Vendredi 16 Août
Samedi 17 Août
Aujourd'hui
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: un sanctuaire chiite visé par le groupe EI près de Damas, plusieurs morts

    media Un kamikaze fait sauter sa ceinture d'explosifs à l'entrée du sanctuaire de Sayeda Zeinab et un autre a fait exploser une voiture piégée dans une rue de ce secteur de la banlieue de Damas. SANA/Handout via REUTERS

    Le bilan s'alourdit en Syrie après le double attentat survenu ce samedi matin dans la banlieue de Damas. Au moins 20 personnes sont mortes, dont 13 civils, et 30 blessées, selon l'OSDH, l'Observatoire syrien des droits de l'homme. Un kamikaze et une voiture piégée ont visé le mausolée de Sayeda Zeinab, un lieu sacré pour la communauté chiite. Les attaques ont été revendiquées dans l'après-midi par le groupe Etat islamique (EI).

    Le mausolée de Sayeda Zeinab, situé à 10 km de Damas, est vénéré par les musulmans chiites du monde entier car il abrite la tombe de la petite-fille du prophète Mahomet. Sayeda Zeineb fut aussi la fille du premier imam chiite, Ali ben Abi Taleb.

    Le mausolée est régulièrement l'objet de visites et de pèlerinages par les chiites du monde entier. Les lieux sont d'ailleurs gardés et défendus par des miliciens chiites, notamment libanais et irakiens, aux côtés de l'armée syrienne.

    Deux explosions se sont produites, la première est le fait d'un kamikaze qui a fait sauter sa ceinture d'explosifs à l'entrée du mausolée. La seconde explosion a été produite par une voiture piégée.

    Le site a souvent été la cible de plusieurs attaques de groupes jihadistes sunnites, dont le groupe Etat islamique. Ce dernier considère les chiites comme des hérétiques.

    Le dernier attentat dans la zone remonte au 25 avril dernier, lorsque le groupe Etat islamique  a revendiqué une attaque à la voiture piégée. Il avait fait au moins sept  morts et une vingtaine de blessées.
     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.