GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    En 2017, plus d’un million de réfugiés devront être relocalisés dans des pays tiers

    media Des réfugiés syriens dans un camp situé dans la vallée de la Bekaa au Liban, le 26 janvier 2016. AFP/HASSAN JARRAH

    Les Nations unies ont annoncé ce lundi 13 juin que plus d’un million de réfugiés, parmi lesquels de nombreux Syriens, devront être relocalisés dans des pays tiers l’année prochaine, faute de pouvoir rester dans leur pays d’accueil.

    Quelque 1,19 million de réfugiés, dont de très nombreux Syriens, ne pouvant rester dans leur pays d'accueil pour des raisons notamment de sécurité ou de manque de place devront être relocalisés dans des pays tiers en 2017, a annoncé l'ONU ce lundi.

    Ce chiffre représente une explosion des besoins de 72% entre 2014 et 2017, a relevé le Haut-Commissaire de l'ONU pour les réfugiés (HCR) dans un communiqué. Ce bond spectaculaire s'explique surtout par le conflit syrien qui a forcé des millions de personnes à quitter leur pays.

    De nombreux Syriens

    D'après les projections de l'ONU, en 2017, les réfugiés syriens devraient représenter environ 40% des besoins en relocalisation, suivis des Soudanais (11%), des Afghans (10%) et des réfugiés de la République démocratique du Congo (9%).

    Le nombre de places disponibles pour les relocalisations reste toutefois très largement insuffisant, déplore le HCR, qui se heurte au fait que très peu de pays acceptent de recevoir les réfugiés et que beaucoup de gouvernements mettent en place des quotas annuels d'admission.

    Les Etats-Unis en tête

    L'agence onusienne espère ainsi pouvoir relocaliser 170 000 réfugiés l'an prochain, contre 143 000 cette année et plus de 100 000 en 2015. L'année dernière, comme les années précédentes, les Etats-Unis ont été le pays à recevoir le plus grand nombre de réfugiés (82 491) ayant besoin d'être relocalisés, devant le Canada (22 886), l'Australie (9 321), la Norvège (9 321) et le Royaume-Uni (3 622).

     → A (RE)LIRE : Les déboires d'une réfugiée syrienne avec l'administration française

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.