GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
Aujourd'hui
Jeudi 24 Octobre
Vendredi 25 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Syrie: des revers pour l'armée régulière face au groupe Etat islamique

    media Des jihadistes du groupe Etat islamique dans la province de Raqa en 2014. REUTERS/Stringer

    Les jihadistes du groupe Etat islamique (EI) ont infligé un revers aux forces du régime syrien en les chassant de la province septentrionale de Raqa, après une contre-offensive qui a fait des dizaines de morts en 24 heures, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) ce lundi 20 juin 2016.

    « Le groupe Etat islamique a réussi à chasser les troupes du régime hors des frontières administratives de la province de Raqa après une contre-offensive féroce lancée dimanche soir. Les prorégime ont été contraints à revenir dans la province de Hama », plus au sud, a dit l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH), ce lundi 20 juin. Les forces prorégime, appuyées par l'aviation de leur allié russe, avaient lancé le 3 juin dernier une offensive pour s'emparer de la ville clé de Tabqa dans la province de Raqa contrôlée par l'EI. C'était alors la première fois que le régime entrait dans la province depuis 2014.

    La cité de Tabqa est située à une cinquantaine de km à l'ouest de la ville de Raqa, chef-lieu de la province du même nom et capitale de facto de l'EI en Syrie, pays ravagé par une guerre meurtrière depuis plus de cinq ans. Elle représente un point de transit clé sur les bords de l'Euphrate et sa reprise permettrait de couper par l'ouest la route d'approvisionnement des jihadistes.

    Reculs du régime syrien

    Ceux-ci avaient opposé une forte résistance aux forces du régime et envoyé quelque 300 combattants de Raqa à Tabqa pour défendre la ville, qu'ils contrôlent depuis 2014, selon l'OSDH. D'après cette ONG, qui s'appuie sur un vaste réseau de sources à travers le pays, « plus de 40 membres des forces prorégime ont été tués », de même que 21 jihadistes dans la contre-offensive de l'EI.

    Le dimanche 19 juin, les prorégime s'étaient rapprochés à sept km de l'aéroport de Tabqa tenu par les jihadistes, mais ils avaient été ensuite forcés de reculer après de nombreuses attaques du groupe EI, avant d'être finalement chassés de la province. Les jihadistes ont eu notamment recours aux attentats-suicides et à la voiture piégée pour repousser les forces du régime.

    Dans la province voisine d'Alep, plus à l'ouest, le groupe Etat islamique, également sur la défensive, a mené, ce 20 juin, une contre-offensive pour desserrer l'étau autour de son fief de Manbij, assiégé par l'alliance arabo-kurde des Forces démocratiques syriennes (FDS). Selon l'OSDH, l'EI a réussi à reconquérir deux villages et trois hameaux au sud de Manbij, qui avaient été pris par les FDS lors d'une large offensive lancée le 31 mai pour prendre le bastion jihadiste, avec l'aide de l'aviation de la coalition internationale dirigée par les Etats-Unis.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.