GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Mercredi 12 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 14 Décembre
Samedi 15 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Yémen: le patron de l'ONU annonce un accord sur une trêve dans la ville portuaire de Hodeïda
    • Yémen: un ministre britannique a rencontré des rebelles en Suède, une première (Foreign Office)
    • Cisjordanie: Israël boucle Ramallah et envoie des renforts après une attaque (armée)
    • Attaque de Strasbourg: une troisième victime est morte (préfecture)
    • Cisjordanie: deux Israéliens ont été tués dans une attaque à l'arme à feu (armée)
    • France: piratage de «données personnelles» enregistrées sur un site du ministère des Affaires étrangères (officiel)
    • Automobile: la justice européenne juge les nouvelles limites d'émissions pour les moteurs diesel «trop élevées»
    • RDC: un mort à Mbuji-Mayi en marge d’une visite attendue du candidat Félix Tshisekedi
    • «Gilets jaunes»: «Il faut maintenant que le mouvement s'arrête», dit Richard Ferrand (LREM), président de l'Assemblée nationale
    Moyen-Orient

    Israël: l'indignation en Palestine après la mort d'un adolescent

    media Check-point israélien. Reuters

    Les réactions d’indignation continuent en Palestine après la mort d’un adolescent de 15 ans, tué « apparemment par erreur » par des soldats israéliens, hier, mardi 21 juin, en Cisjordanie occupée. Ce matin, le Premier ministre palestinien Rami Hamdallah appelle à une protection internationale contre « la violence disproportionnée » de l’armée israélienne. Hier, le secrétaire général de l’OLP Saeb Erekat avait dénoncé un « assassinat de sang froid ».

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Mahmoud Badran avait quinze ans. Il revenait de la piscine avec quatre autres adolescents, dont deux de ses frères, lorsque la voiture qui les raccompagnait chez eux a été prise pour cible par l’armée israélienne. Mahmoud Badran est mort sous les balles, ses proches ont été blessés.

    Le drame s’est produit près de la route 443, un important axe routier emprunté par les Israéliens et qui traverse la Cisjordanie occupée. Cette route est régulièrement le théâtre d’incidents. Des jeunes Palestiniens jettent des pierres et des engins incendiaires sur les voitures israéliennes. C’est apparemment ce qu’il s’est produit hier, mardi 21 juin.

    Un « terroriste » ?

    Trois automobilistes ont été blessés. L’armée est intervenue en tirant sur des jeunes Palestiniens, indiquant, je cite qu’un « terroriste » avait été abattu. Mais elle est revenue plus tard sur cette version des faits. Les Palestiniens auraient vraisemblablement été touchés par erreur. Une enquête interne à l’armée israélienne a été lancée.

    Depuis le mois d’octobre et le début d’une nouvelle vague de violences, 209 Palestiniens ont été abattus, la plupart en commettant des attaques à l’arme blanche, selon les autorités israéliennes. 32 Israéliens sont morts.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.