GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Mardi 12 Novembre
Mercredi 13 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Novembre
Samedi 16 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Moyen-Orient

    Syrie: le groupe EI résiste à Manbij, bombardements russes sur Deir Ezzor

    media Un combattant des Forces démocratiques syriennes monte la garde à l'entrée ouest de la ville de Manbij, dans la province d'Alep, en Syrie, le 21 juin 2016. REUTERS/Rodi Said

    En Syrie, 47 personnes, dont une trentaine de civils, ont trouvé la mort, ce samedi 25 juin, dans la province de Deir Ezzor, près de la frontière avec l’Irak, dans des raids attribués à l’aviation russe par l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH). A Manbij, les jihadistes du groupe Etat islamique opposent une forte résistance face aux Forces démocratiques syriennes, soutenues par Washington.

    Avec notre correspondant à Beyrouth,  Paul Khalifeh

    Après avoir pris les silos situés au sud de Manbij, dans la province d’Alep, les Forces démocratiques syriennes, les FDS, surplombent désormais la moitié de la ville. Avec l’aide de l’aviation de la coalition internationale dirigée par Washington, les forces arabo-kurdes tentent d’occuper des positions stratégiques autour de Manbij, pour réduire les capacités de manœuvres des combattants du groupe Etat islamique.

    Une source proche des FDS estime à 2 000 le nombre de jihadistes retranchés dans la ville, dont un important contingent européen, comprenant des Français. La tactique des défenseurs de la ville consiste à harceler les assaillants avec des snipers et des attaques aux voitures bourrées d’explosifs, conduites par des kamikazes. La même source assure que des militaires français se trouvent sur le terrain aux côtés des forces arabo-kurdes pour le marquage des cibles des avions et pour le tir de missiles Milan contre les véhicules piégés.

    A Deir Ezzor, plus à l’est, l’aviation russe a intensifié ses raids contre ce fief du groupe Etat islamique. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme, les Sukhoï ont pris pour cible la localité d'al-Kouriyé, où des dizaines de personnes, dont une majorité de civils, ont été tuées ou blessées. Ces raids viseraient à disperser les jihadistes en prévision d’une offensive des troupes gouvernementales syriennes, à partir de la région de Palmyre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.