GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 16 Septembre
Lundi 17 Septembre
Mardi 18 Septembre
Mercredi 19 Septembre
Aujourd'hui
Vendredi 21 Septembre
Samedi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Afghanistan: Kaboul soulagé après l'annonce du maintien des troupes américaines

    media Des soldats américains se préparent à leur départ de leur base d'Helmand, en octobre 2014. REUTERS/Omar Sobhani/File Photo

    Les troupes américaines devaient se réduire encore, en Afghanistan d'ici la fin de l'année. Il n'en est rien : les 8 400 hommes seront maintenus jusqu'à la fin du mandat de Barack Obama d'ici novembre prochain. Ils ne devaient être que 5 500, d'après ce qui avait d'abord été envisagé. Barack Obama, en l'annonçant mercredi, a reconnu que rien n'était réglé dans le pays, alors même que la fin de la guerre en Afghanistan était l'une de ses promesses de campagne présidentielle. A Kaboul, les réactions n’ont pas tardé.
     

    Avec notre correspondante à KaboulMélanie Kominek

    Alors que la Maison Blanche vient d’annoncer le maintien de 8 400 soldats américains en Afghanistan, les réactions à Kaboul ne se sont pas fait attendre. Le président afghan Ashraf Ghani a salué cette décision sur Twitter en évoquant la force du partenariat entre les deux pays.

    Les talibans, également présents sur Twitter, ont ouvertement raillé la déclaration américaine, remarquant que le président Obama n’ « a rien pu faire avec 100 000 troupes et le soutien de 49 pays, il sera donc incapable de faire quoi que ce soit avec 8 400 hommes ». Une réponse cinglante de la part des talibans, alors que tout le pays célèbre la fin du ramadan.

    A Kaboul, l’annonce du maintien d’un plus grand nombre de soldats américains apparaît comme un soulagement. L’armée afghane, mal équipée et sous-entraînée, peine face à la montée des insurgés et pourra donc continuer à bénéficier d’un coup de main militaire.

    « Je ne laisserai pas l’Afghanistan être utilisé comme un repaire pour terroristes », voilà les mots que Barack Obama a employés pour justifier le maintien de ses troupes en Afghanistan jusqu’en 2017. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.