GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 11 Juillet
Vendredi 12 Juillet
Samedi 13 Juillet
Dimanche 14 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Egypte: Amnesty International dénonce les disparitions forcées

    media Le président Abdel Fattah al-Sissi est régulièrement accusé par les organisations internationales des droits de l'homme d'avoir instauré un pouvoir ultra-répressif en Egypte. REUTERS/Hassan Ammar/Pool

    En Egypte, les disparitions forcées sont devenues un des instruments clés de la politique d'Etat. Voilà ce que dit Amnesty International à l'origine d'un rapport sur la question. Depuis qu'il a destitué son prédécesseur islamiste, le président Abdel Fattah al-Sissi est régulièrement accusé d'avoir instauré un pouvoir ultra-répressif dans le pays. En voilà encore une nouvelle illustration.

    Trois à quatre personnes disparaissent chaque jour en Egypte. C’est le constat d'Amnesty International. Des militants des droits de l'homme ou de simples citoyens sont arrêtés, parfois pendant plusieurs mois. Amnesty cite des adolescents de 14 ans violés et torturés.

    Aymeric Elluin est en charge du dossier « armes et impunité » pour l'organisation. Il dénonce la complicité de la justice.

    «On a même vu dans un cas que nous avons documenté un procureur dire : ‘attention ne revient pas sur les aveux qu’on t’a extorqués sous la torture sinon tu vas à nouveau recevoir des décharges électriques’. Donc aujourd’hui, la population égyptienne ne peut absolument pas avoir confiance en sa justice ni en ses forces de sécurité qui déploient tout l'arsenal pour briser des gens », explique Aymeric Elluin.

    Car les autorités craignent une révolte populaire, celle-là même qui avait renversé Mohamed Morsi il y a trois ans et porté au pouvoir le président al-Sissi. Le gouvernement utilise la lutte contre le terrorisme pour procéder à ces arrestations. Un prétexte selon Aymeric Elluin.

    « La fonction aujourd’hui de la pratique de la disparition forcée, c’est d’interdire toute opposition – que ce soit pacifique ou autre – de façon à ce que le régime ne soit pas remis en cause. C’est la seule volonté du gouvernement que de préserver son mode de fonctionnement et la façon dont il entend diriger le pays », assure Aymeric Elluin.

    Amnesty International souhaite une réaction des autorités, mais en appelle surtout à la communauté internationale. L'organisation dénonce, entre autres, le cas de la France qui continue à maintenir des liens militaires avec l'Egypte.

    A (RE) LIRE → Trois ans après la chute de Morsi, la dérive autoritaire du président al-Sissi

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.