GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Aujourd'hui
Lundi 22 Juillet
Mardi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Sinaï: l'armée égyptienne annonce avoir tué le chef de «Daech Egypte»

    media Un check-point de l'armée a al-Arich, dans le nord du Sinaï, le 15 juillet 2013, où une roquette a atteint un bus transportant des ouvriers, faisant au moins 3 morts et 17 blessés. REUTERS/Stringer

    Abou Douaa al-Ansari, le chef de la branche du groupe Etat islamique dans le Sinaï, aurait été tué dans des frappes de l'armée égyptienne qui ont fait par ailleurs 45 morts. Jadis lié à al-Qaïda, son mouvement avait prêté allégeance à l'organisation Etat islamique en 2014.

    Sur sa page Facebook, l'armée égyptienne a annoncé jeudi 4 août avoir tué Abou Douaa al-Ansari, le chef de la branche du groupe Etat islamique (EI) dans la péninsule du Sinaï. Ce mouvement jihadiste appelé Ansar Beït al-Maqdess en arabe, mène des attaques visant essentiellement les forces de sécurité depuis plus de trois ans. Abou Douaa Al-Ansari et nombre de ses adjoints les plus importants ont été tués dans des frappes dans le Nord-Sinaï menées par l'armée.

    Responsable de nombreux attentats dans le Sinaï, Ansar Beït al-Maqdess, auparavant lié à al-Qaïda, avait prêté allégeance à l'organisation EI en novembre 2014. Il s'est par la suite baptisé « Province du Sinaï » pour marquer son allégeance au « califat » autoproclamé par le groupe jihadiste sur les territoires qu'il contrôle en Syrie et en Irak.

    Une mort difficile à confirmer

    L'armée égyptienne affirme également dans son communiqué que plus de 45 membres du groupe EI ont été tués et des dizaines d'autres blessés dans ces frappes contre les repaires du groupe au sud et sud-ouest de la ville d'Al-Arich, chef-lieu de la province du Nord-Sinaï. Les chasseurs F16 et les hélicoptères d’attaque Apache sont régulièrement utilisés contre Ansar Beit al Maqdess. L'armée a indiqué que l’opération avait combiné une attaque de troupes au sol avec des raids aériens. Elle a déjà annoncé à plusieurs reprises avoir tué des dirigeants du groupe, mais il n'est pas possible de vérifier ces informations de source indépendante.

    L’organisation surnommée « Daech Egypte » depuis qu’elle a annoncé son allégeance au groupe Etat islamique a multiplié les attaques terroristes contre la police et l’armée dans le Nord-Sinaï depuis un mois. Bombes contre les véhicules de patrouilles et tirs au fusil à lunette ont été quasi-quotidiens durant le mois de juillet. L’armée a, de son coté, intensifié les opérations de ratissage. L’opération de jeudi, la plus importante depuis un an, a visé des repaires et des caches d’armes identifiés grâce aux drones et aux services de renseignements.

    Le groupe EI, implanté dans le nord de la péninsule désertique du Sinaï, frontalière d'Israël et de l'enclave palestinienne de Gaza, a revendiqué de multiples attaques en Egypte. Fin octobre, le groupe jihadiste avait revendiqué un attentat à la bombe contre un avion de touristes russes après son décollage de la station balnéaire de Charm el-Cheikh, toujours dans le Sinaï, un drame qui avait fait 224 morts.

    En Egypte, l'organisation terroriste a également affirmé avoir commis un attentat à la bombe contre le consulat italien au Caire, décapité le Croate Tomislav Salopek, kidnappé non loin de la capitale, et tué un Américain travaillant pour une compagnie pétrolière.

    (Avec AFP)

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.