GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Samedi 17 Novembre
Aujourd'hui
Lundi 19 Novembre
Mardi 20 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Yémen: l'ONU annonce la suspension des négociations de paix

    media Des rebelles Houthis patrouillent, le 2 août, dans la ville de Saada, dans le nord du Yémen. REUTERS/Naif Rahma

    L'émissaire de l'ONU Ismaïl Ould Cheikh Ahmed a annoncé samedi à Koweït la suspension pendant un mois des négociations de paix entre les rebelles et le gouvernement yéménite. Au Yémen, une guerre meurtrière oppose les forces loyales au président Abd Rabbo Mansour Hadi, soutenues par une coalition militaire menée par l'Arabie saoudite, aux rebelles houthis alliés à l'ex-chef de l'Etat du Yémen, Ali Abdallah Saleh.

    La suspension officielle des pourparlers de paix était attendue. Elle a coïncidé avec l'annonce par les rebelles chiites houthis et leurs alliés de la désignation des membres d'un conseil créé pour gouverner le pays. La création de ce conseil avait été dénoncée par le gouvernement yéménite, reconnu internationalement, comme un coup porté aux déjà difficiles pourparlers de paix.

    Le médiateur de l'ONU a renouvelé samedi sa condamnation de cette mesure, en affirmant qu'elle « ne servait ni le peuple yéménite ni le processus de paix ». Il a néanmoins refusé de parler d’échec des négociations. Il a assuré que les belligérants avaient donné leur accord pour revenir à la table des négociations dans un mois, dans un lieu qui reste à déterminer.

    L’émissaire de l’ONU a demandé à nouveau aux deux parties de faire des concessions pour arriver à la paix. Le gouvernement yéménite avait annoncé fin juillet avoir accepté un projet d'accord de paix proposé par l'ONU, mais les rebelles l'ont rejeté.

    A (re) lire → Yémen: un an sous les bombes

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.