GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 24 Juillet
Jeudi 25 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Moyen-Orient

    Pour l'ONU, la situation en Syrie est la «plus grande crise de notre époque»

    media Stephen O'Brien est le secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgence. AFP PHOTO / KHALIL MAZRAAWI

    A New York, le Conseil de sécurité s'est une nouvelle fois penché, lundi, sur la situation en Syrie. Et le constat semble chaque fois plus accablant. Non seulement le processus politique est bloqué, mais en plus la situation humanitaire se dégrade chaque jour, et les populations ne reçoivent plus d'aide : aucun convoi n'a pu être acheminé de tout le mois d'août. Alep est le symbole de cette situation, mais les forces en présence se renvoient la responsabilité, et malgré le soutien récent de la Russie à un cessez-le-feu hebdomadaire de 48h, les Nations unies réclament l'engagement de tous pour pouvoir envoyer de l'aide.
     

    Avec notre correspondant à New YorkGrégoire Pourtier

    Le bilan dressé par le chef des opérations humanitaires de l'ONU est terrifiant. Stephen O'Brien détaille les souffrances des populations, et clame sa volonté d'agir.

    En août, pas un convoi n'a pu être envoyé. Tout est prêt pour des interventions d'urgence, assure-t-il, mais l'insécurité bloque les humanitaires - au moins130 casques blancs sont déjà morts. Pour septembre, un plan a été soumis aux autorités syriennes pour atteindre 34 localités assiégées ou difficiles d'accès, et venir ainsi en aide à 2 million de civils.

    A Alep, partagée entre rebelles et forces gouvernementales, soumise aux bombardements quotidiens, Stephen O'Brien redoute un drame d'une ampleur encore jamais vue depuis cinq ans qu'a démarré le conflit, alors qu'il qualifie déjà la Syrie de « plus grande crise de notre époque. »

    « Je suis en colère. Très en colère. Ce carnage impitoyable qu'est la Syrie a depuis longtemps dépassé le cynisme pour devenir un pêché. Ce qui se passe à Alep aujourd'hui et dans tout le pays depuis cinq ans est un affront à toute moralité qui nous confère notre qualité d'être humain. C'est notre échec politique à tous. Alors s'il vous plaît, c'est maintenant le moment de mettre de côté les différences, de se réunir et de stopper, une fois pour toute, cette honte humanitaire qui pèse sur nous tous. »

    En fin de session, le représentant de la Syrie a présenté sa vision des choses, bien différente de celle de la majorité des membres du Conseil de sécurité. Son homologue français a alors souhaité reprendre la parole pour qualifier immédiatement les propos d'« élucubrations grotesque et dérisoires ». La relance des négociations politiques s'annonce donc compliquée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.