GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 12 Novembre
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 17 Novembre
Dimanche 18 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Julian Assange inculpé aux Etats-Unis (WikiLeaks)
    • Défense: les Etats-Unis vont réduire de 10% le nombre de leurs soldats en Afrique (porte-parole)
    • Le «génocide» khmer rouge reconnu pour la première fois par le tribunal international
    • Incendie en Californie: le bilan s'alourdit à 63 morts et plus de 600 personnes portées disparues (shérif)
    • Une toile de Hockney vendue 90,3 millions de dollars, record pour un artiste vivant
    Moyen-Orient

    Turquie: les autorités ne souhaitent pas s'enliser sur le sol syrien

    media Des chars de l'armée turque photographiés à la frontière turco-syrienne, près de Gaziantep, le 25 août 2016. REUTERS/Umit Bektas

    L'intervention turque en Syrie inquiète la Russie, alliée de Bachar el-Assad. Le pouvoir turc a récemment dit vouloir éradiquer le groupe Etat islamique, mais sa coopération avec les rebelles syriens n'est peut-être pas amenée à durer.

    Avec notre correspondant à IstanbulAlexandre Billette

    Le Premier ministre Binali Yildirim a répété, mercredi 24 août, qu'il voulait que l'opération se termine rapidement. Pas question pour Ankara de rester plusieurs semaines, par exemple, avec des troupes au sol sur le territoire syrien.

    L'objectif de la Turquie est de sécuriser toute sa zone frontalière pour s'assurer qu'il n'y ait pas de point de passage pour l'organisation Etat islamique et pour s'assurer aussi - c'est très important aux yeux des Turcs - que les forces kurdes ne parviennent pas à se rapprocher de la frontière turque pour réunir les territoires qu'ils contrôlent au nord de la Syrie.

    Ankara va vouloir dans les prochaines heures, les prochains jours, permettre à ses alliés rebelles syriens de prendre pied à Jarablos, de prendre le contrôle également des villages qui sont à l'ouest de cette ville, de mettre en place finalement, une sorte de zone tampon à sa frontière qui serait sous contrôle de ses alliés syriens, ce qui permettrait notamment à ces rebelles d'avoir un territoire contigu et de pouvoir bénéficier plus facilement de support logistique et militaire, depuis la Turquie pour éventuellement se déployer plus avant sur le territoire syrien.

    Le sultan d'Ankara, monsieur Erdogan, mène une politique raciste et islamiste à l'intérieur de son pays. Il met en danger la stabilité de la région, car la population va résister contre les troupes turques
    REACTION Khaled Issa, représentant en France du PYD, principale organisation politique kurde 25/08/2016 - par Nicolas Falez Écouter

    Ces rebelles, dits modérés, (...) sont un moyen de contenir l'avancée des Kurdes et sont des combattants qui veulent en découdre avec l'Etat islamique
    ANALYSE Didier Billon, directeur-adjoint de l'IRIS et spécialiste du Proche-Orient 25/08/2016 - par Daniel Vallot Écouter

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.